Magazine

Les 11 plus belles randonnées en raquettes

Hardloop, le 29 décembre 2021

Les plus belles randonnées en raquettes

Inspirez, expirez. Souriez : vous êtes loin de tout et toujours plus proche de la nature. Dans les sillons creusés à flanc de montagne, des chemins blancs qui se déroulent. Ils n’attendent plus que vos raquettes à neige pour les fouler. Pour vous dépasser. Pour profiter de ces moments uniques résonnant comme autant de retours aux origines. Aux vôtres, mais aussi à celles du monde. Inspirez, expirez. Vous vous y voyez : en fait, vous y êtes déjà.

Les balades en raquettes offrent une multitude d’occasions pour s’émerveiller, des centaines de kilomètres à dévorer à travers les reliefs français et leur extraordinaire diversité environnementale. Veillez à être chaussé d’un matériel adapté à la distance que vous avez prévu de parcourir, à votre poids, à la typographie des terrains. Soyez aussi vêtu pour faire face aux conditions climatiques. Sportif confirmé ou randonneur contemplatif : en route pour notre tour de France des 11 plus belles randonnées en raquettes.

 

  1. Les meilleures randonnées en raquettes dans les Vosges
  2. Les meilleures randonnées en raquettes dans les Pyrénées
  3. Les meilleures randonnées en raquettes dans le Jura
  4. Les meilleures randonnées en raquettes dans les Alpes
  5. Les meilleures randonnées en raquettes dans le Massif Central
  6. La panoplie idéale pour raquettes à neige

I. Les plus belles randonnées en raquettes dans les Vosges

 

Randonnée en raquettes dans les Vosges

 

Les Vosges, c’est la forêt, le Grand Ballon culminant à 1 424 m, le thermalisme, la gastronomie. Mais c’est aussi le cadre idéal pour se ressourcer au contact de la nature à travers plusieurs circuits de randonnée en raquettes à réaliser entre amis ou en famille, avec ou sans guide.

La station du Lac Blanc est située à 1 200 m d’altitude. Les activités hivernales y débutent dès le mois de décembre. Outre les 77 km de pistes de ski de fond et les 14 km de ski alpin, elle a mis en place cinq sentiers balisés destinés aux randonnées en raquettes à neige au cœur du parc naturel régional des Ballons des Vosges, déployant de formidables panoramas enneigés.

Rendez-vous également au domaine nordique du Donon-Prayé situé entre 687 et 822 m d’altitude à Grandfontaine. Un itinéraire de 4,2 km non damé permet aux randonneurs de tout rang d’accéder au sommet du Donon. Le départ se fait généralement du parking situé en face de la maison forestière du Haut Donon.

II. Les plus belles randonnées en raquettes dans les Pyrénées

 

Randonnée en raquettes dans les Pyrénées

 

Les plus beaux circuits de randonnées en raquettes dans les Pyrénées orientales

À l’entrée du parc naturel régional des Pyrénées Catalanes, l’ascension du Dourmidou culminant à 1 843 m est sans doute l’une des plus intéressantes randonnées en raquettes à neige. Le départ a lieu au col de Jau à 1 506 m. Le parcours peut prendre plus de cinq heures pour la grande boucle empruntant le « Baix del col de Jau ». Le sommet du Dourmidou vous réserve un panorama incroyable à 360° sur l’Aude, l’Ariège, le Canigou et le massif des Madres.

Autre itinéraire digne d’intérêt : la conquête de la Cime de Pomarole à 2 456 m d’altitude. 745 m de dénivelé et plus de sept heures de marche en raquettes à neige depuis le col du Mantet. Au Plat de Segala, suivre le panneau indiquant le « Portail Roja 2H » jusqu’au sommet : frissons garantis une fois arrivé avec une vue imprenable sur Roc Colom et la réserve naturelle de Mantet.

 

L’Ariège, une destination de choix pour faire de la randonnée en raquettes 

À réaliser de préférence lorsque la limite d’enneigement se situe à 1 000 m ou plus bas, le parcours de randonnée en raquettes à neige du Prat d’Albis jusqu’au Bout de Touron dans les Pyrénées ariégeoises, offre des paysages enneigés qui valent le détour. Depuis le parking du roc du Prat de Redon à 1 088 m d’altitude, l’aller s’exécute facilement via le cap de la Coume de l’Orri en deux heures. Pour le retour, prévoyez 2h30 de plus par la forêt et la Cabane des gardes à 1 350 m, aidé d’un bon GPS et/ou d’un très bon sens de l’orientation.

Pour les plus intrépides tout comme pour ceux souhaitant se retrouver sur un itinéraire sauvage peu fréquenté, l’ascension du pic d’Espaillat à 2 262 m réserve une vue magnifique sur la quasi-totalité du parcours. Le départ s’effectue du centre de vacances de Savignac-les-Ormeaux à 1 085 m, l’arrivée au village Le Castelet à 740 m : prévoyez deux véhicules. Un parcours idéal pour un court séjour en raquettes puisque votre périple durera plus de 8 h en tout.

III. Les plus belles randonnées en raquettes dans le Jura

 

Randonnée en raquettes dans le Jura

 

Rendez-vous en terre presque inconnue, à l’affût des indices menant à une faune et une flore en ébullition sur les parcours balisés du parc naturel régional du Haut-Jura. Et plus précisément, aux quatre sites nordiques de Grandvaux proposant des circuits de raquettes à neige de 2 à 9 km, damés ou non, pour tous les trappeurs dans l’âme en bonne condition physique. Parcourez les différents sites de Grandvaux de Saint-Laurent, Saint-Pierre, Nanchez/Les Piards et du Lac-des-Rouges-Truites via l’achat d’un badge d’accès à la journée à seulement 3 euros, gratuit pour les moins de 16 ans.

Le Jura en raquettes, c’est aussi la Grande Traversée du Jura (GTJ) et un itinéraire hivernal unique en France reliant Métabief dans le Doubs à Giron dans l’Ain, soit plus de 117 km. Avec un dénivelé de 500 m, ce parcours est tout trouvé pour un séjour de rando en raquettes à neige alliant plaisir, sport et découverte des plus beaux paysages des montagnes du Jura. Comptez entre 8 à 12 jours de balade au rythme de 10 à 15 km par jour, via le val de Mouthe et le val de la Chapelle des Bois, Les Rousses, Prémanon, Bellecombe et La Pesse.

IV. Les plus belles randonnées en raquettes dans les Alpes

 

Randonnée en raquettes dans les Alpes

 

Évadez-vous dans la Vallée de Chamonix en rando raquettes

La Vallée Blanche en raquettes à neige : un rêve bien éveillé. Au départ de l’Aiguille du midi à 3 842 m d’altitude, pénétrez l’univers de la haute montagne au cœur du massif du Mont-Blanc. La première journée de ce circuit accompagné d’un guide consiste en la descente de la célèbre arête de l’Aiguille du Midi jusqu’au refuge du Mont-Blanc du Tacul. Traversée du haut glacier du Géant en seconde journée jusqu’à celui de Leschaux le lendemain avant d’atteindre la Mer de Glace et ses légendes.

Autre itinéraire accessible à tous les randonneurs en bonne forme physique : le sentier des trois Gouilles, signifiant « petits lacs » en savoyard. Départ du Vieux Servoz à 820 m d’altitude pour un peu moins de 3h de randonnée en raquettes traversant la Gouille Noire, la Gouille de Bë et celle de Pré Guy. Un véritable sentier de trappeur à travers la forêt la plus variée de la Vallée de Chamonix, avec un dénivelé de 250 m.

 

Découvrir le Massif des Bauges en raquettes à neige

L’itinéraire menant à la Croix de Nivolet (1 547 m) est sans aucun doute le plus connu du massif des Bauges. S’il est très fréquenté, c’est peut-être pour la vue imprenable sur Chambéry et la montagne du Nivolet, gagnée en atteignant le sommet. Veillez à être bien équipé pour cette traversée sportive et sauvage débutant à La Féclaz et passant par les chalets de la Glaize et la piste de la Doria. Comptez au minimum 5 h pour l’aller puis le retour par le plateau de la Glaize.

Recommandé par tous les aficionados des raquettes à neige, le circuit du Chapeau de Napoléon promet une ambiance magnifique et l’une des plus belles vues sur les Alpes du nord et la Combe de Savoie. Destiné aux randonneurs émérites, il part du parking des Jarsins et suit une piste forestière jusqu’aux Grands Bassins puis le col d’Arclusaz. Après une arête périlleuse jusqu’au Chapeau de Napoléon à 1 854 m, retour par le Bois du Creux. Veillez à rester discret si vous passez à proximité d’une zone d’hivernage du tetras lyre.

 

Explorez les plus beaux circuits en raquettes dans le Queyras

À travers le parc naturel du Queyras, en passant par la réserve naturelle nationale de Ristolas Mont-Viso, le GR58 est l’un des plus beaux sentiers français de Grande Randonnée. Communément appelé le Tour du Queyras, il offre plus de 100 km de randonnée en raquettes dans les Hautes Alpes et comporte quatre variantes, dont une faisant une incursion en Italie.

Avant de vous lancer dans cette aventure pouvant durer 8 à 10 jours, pourquoi ne pas tester votre aptitude physique et votre matériel sur l’itinéraire de la Croix de Curlet ? Facile d’accès et protégé des avalanches grâce à un tracé à 90% forestier, il est également très fréquenté par les randonneurs ainsi que par les skieurs en ski de rando. Départ de Saint-Véran à 2 042 m, la plus haute commune d’Europe. Puis direction le sentier de la Croix de Curlet longeant les champs à l’orée de la forêt. Toujours en montée, passage par la clairière de Lamaron avant d’atteindre la Croix de Curlet à 2 301 m. Et au loin, sandwichs à la bouche, Molines et le domaine de Beauregard.

Le Beaufortain en rando raquettes

La Vallée du Doron ou de Beaufort est une région aux espaces naturels d’exception entourant la commune du même nom. Elle offre des circuits de randonnées en raquettes à neige vraiment dépaysants, à l’instar de celui de la Grande Parre depuis le hameau des Envers. La piste est damée et accessible aux piétons et aux raquettes. Prévoyez 4 à 5 heures de randonnée pour couvrir les 15 km du parcours.

Plus facile, l’itinéraire du col de la Forclaz (1 157 m) depuis la Grange aux Loups est une balade en forêt qui vous permettra d’accéder à des panoramas divins sur le Beaufortain, les Bauges et les Aravis. Les chevreuils seront susceptibles de croiser votre route. Long de 8,5 km, le parcours s’effectue en 4 heures, principalement en pente soutenue. Pour un dénivelé de 450 m.

 

Immersion complète dans le Mercantour lors d'une sortie raquettes

À seulement une heure de route de Nice, le parc national du Mercantour sait divertir les randonneurs en raquettes. Plusieurs itinéraires balisés de niveaux variables, à commencer par le parcours découverte partant du col de Turini à destination du sommet de la Calmette situé à 1 786 m d’altitude entre la vallée de la Vésubie et celle de la Bévéra. À la clé : une vue imprenable sur la Côte d’Azur, parfois même sur la Corse par temps très clair.

Pour les experts de raquettes à neige partant pour un court séjour, rendez-vous au lac artificiel des Meshes bâti en 1915 à 1 370 m, à la confluence du val Castérino et du vallon de la Minière. Direction : la vallée des merveilles et une première nuit au refuge du même nom. Au matin, en route pour la baisse de la Valmasque à 2 549 m d’altitude avec une seconde nuit passée dans le refuge non gardé du même nom. La troisième journée de votre périple vous fera redescendre la vallée vers Castérino.

V. Les plus belles randonnées en raquettes dans le Massif Central

 

Rando raquettes dans le Massif Central en Auvergne

 

Où faire des rando raquettes en Auvergne ?

L’Auvergne, ses volcans millénaires… et ses randonnées en raquettes, aussi. À commencer par cet itinéraire de 10 km démarrant à la station de Chastreix-Sancy située au cœur du massif Central à 1 400 m d’altitude. Il emprunte le circuit raquettes « Les Plaines » pour rejoindre le col de Bozat puis un point de vue unique sur la vallée du Mont-Dore.

Pour les plus aventureux, prévoyez près de 5 heures de rando pour rallier le sommet du Puy Gros culminant à 1 485 m et profiter d’un panorama incontournable au-dessus de la vallée de la Haute Dordogne et sur les stations thermales du Mont-Dore et de la Bourboule. Une belle boucle de 9,5 km au départ du village de Niervèze.

 

Découvrir le Cantal en raquettes à neige

Le col de Prat de Bouc est situé à 1 392 m d’altitude et compte parmi les sites les plus connus du Cantal. Il est adossé au Plomb du Cantal culminant à 1 855 m. Le domaine nordique de Prat de Bouc se définit lui-même comme loin des foules par nature, en offrant notamment cinq circuits balisés et trois voies blanches payants pour les randonneurs en raquettes.

Le tracé single track (ou sentier en trace simple) est sans doute celui qui procure le plus de sensations. Il chemine au cœur de la forêt depuis Le Ché à 1 240 m, sur une distance de 6 km. Accessible à tous, il permet aussi d’accéder aux hauts plateaux et à de belles vues.

Pour toujours plus de plaisir, d’évasion, de sport, dans des espaces naturels à couper le souffle, n’omettez pas votre sécurité ! Les randonnées en raquettes à neige nécessitent toute votre attention en amont quant aux conditions météorologiques et d’enneigement.

Veillez également à être équipé d’ARVA et de kits de survie pour les circuits les plus éprouvants, et à vous faire accompagner par un guide de haute montagne

 

VI. La panoplie idéale pour faire des raquettes à neige

Panoplie Columbia pour faire des raquettes à neige

Une fois votre destination en tête, reste à savoir quels vêtements et équipements adopter pour votre session de raquettes à neige. Chaussures, vêtements, accessoires : laissez-nous vous présenter la panoplie idéale pour vos aventures enneigées !

 

Randonnée en raquettes à neige : la tenue idéale pour rester au chaud

 
Vive la neige... et la chaleur ! Pour rester au chaud et au sec tout on long de votre sortie, on n'oublie pas d'enfiler son plus beau sous-vêtement thermique. En seconde couche, vous pouvez opter pour une doudoune ou une polaire qui feront office de barrière contre le froid. Enfin, en dernière couche, nous vous recommandons de porter une veste de ski fonctionnelle, imperméable et respirante, représentant la compagne idéale pour vos aventures en raquettes à neige. Pour le bas, nous vous conseillons de choisir un pantalon déperlant, chaud et respirant. Les pantalons softshell à renforts sont une excellente alternative pour vos randonnées en raquettes à neige, bien entendu, vous pouvez aussi randonner avec votre pantalon de ski !

Randonnée en raquettes à neige : quels chaussures et accessoires choisir ?

 
Certaines chaussures de randonnée ont spécialement été pensées pour répondre à tous les problèmes qu'implique la pratique des raquettes à neige. Avant de chausser ses plus belles chaussures, il est important de prendre en compte certains critères. Privilégiez des chaussures de randonnée dotées d'une membrane imperméable et résistante - le froid ainsi que la neige peuvent abîmer la membrane. 
Enfin, on sait que le froid frappe par les extrémités, il est donc important de les couvrir ! N'oubliez pas votre bonnet et une paire de gants avant de partir randonner. Ils garderont votre tête et vos mains bien au chaud durant toute votre escapade les pieds dans la neige.

Vous recherchez du matériel spécifique lié aux raquettes à neige ? Rendez vous sur notre page  Raquettes à neige ! Si vous avez des questions ou besoin de conseils dans votre choix, n'hésitez pas à nous téléphoner au 01 84 67 14 24 ou à nous envoyer un message via notre Centre d'aide. Nos HardGuides seront ravis de répondre toutes vos questions.

Crédits Photos : ©Columbia

Laissez un commentaire

Articles liés