Magazine

Comment bien lacer ses chaussures de randonnée ?

Hardloop, le 24 juin 2022

En montagne, il est important de bien savoir lacer ses chaussures de randonnée tant pour le confort que pour la sécurité. Et oui, un bon laçage de vos chaussures de randonnée présentent 3 principaux avantages : votre pied est bien maintenu, les frottements sont réduits (et donc les risques d’ampoules sont moindres), les lacets ne se défont pas lorsque vous randonnez ! Alors, prêt(e) à devenir un expert en laçage de chaussures de randonnée ?


Lacer ses chaussures de randonnée : anatomie des chaussures

Avant de vous donner toutes les astuces pour partir grimper comme un chamois, nous souhaitions vous rappeler quelques basiques d’une chaussure de randonnée. Selon le modèle que vous choisirez, il existe globalement 3 types de système de serrage :

  • des œillets en tissu : ils sont situés en partie basse de la chaussure et nécessitent un type de serrage particulier.
  • des œillets à roulement à billes : ce sont des œillets métalliques qui permettent au lacet de glisser facilement
  • des crochets : souvent situés sur la partie haute de la chaussure (tige haute), ils vous permettent de terminer le laçage de vos chaussures de randonnée



Lacer ses chaussures de randonnée : le positionnement de votre pied

La première chose à faire lorsque vous mettez vos chaussures de randonnée est de bien positionner votre pied. Pour cela, nous vous conseillons de taper votre talon vers l’arrière, votre pied se positionne alors naturellement.

Si vos chaussures de randonnée sont neuves, pensez à bien placer la languette, cela évitera tous les plis. Celle-ci prendra ainsi la forme de votre pied et restera bien droite tout au long de votre randonnée.



Bien lacer ses chaussures de randonnée : les étapes

Une fois votre pied bien installé, il faut distinguer le laçage de la partie basse de la chaussure de randonnée du laçage de la partie haute.


Lacer la partie basse des chaussures de randonnée  : pour des œillets à roulement à billes

Pour les chaussures à œillets à roulement à billes, le système de fermeture est très facile car il vous suffit de tirer sur vos lacets pour répartir la tension sur l’ensemble de votre pied. En effet, ce sont des œillets métalliques qui permettent de faire glisser facilement les lacets vers le haut sans créer de points de pression. Pensez néanmoins à ne pas trop serrer vos chaussures sous peine de ne plus avoir le sang qui circule !

Ensuite, repérez sur votre chaussure le positionnement du premier crochet. C’est à cet endroit-là que vous devez venir verrouiller le serrage de la partie basse du pied avec deux tours de lacets pour arrêter la tension. Si la chaussure a un bloqueur, dans ce cas-là, le bloqueur sert à venir verrouiller le premier laçage.


Lacer la partie basse des chaussures de randonnée : pour des œillets en tissu

Pour les chaussures à œillets classiques, en tissu, si vous tirez les lacets, vous risquez de ne pas répartir correctement la tension sur votre pied car les lacets ne glissent pas. Il faut donc serrer boucle après boucle en positionnant le doigt à chaque fois pour maintenir la tension au fur et à mesure jusqu’à la fin du laçage.

Vous n’avez plus qu’à effectuer le verrouillage de la partie basse de votre chaussure, comme pour une chaussures à œillets à roulement à billes.



Lacer la partie haute des chaussures de randonnée

Maintenant que la partie basse de vos chaussures de randonnée est parfaitement serrée, à présent, le laçage de la partie haute de votre chaussure, avec les crochets. Continuez de lacer vos chaussures dans le sens classique, c’est-à-dire de bas en haut, hormis pour le dernier crochet, lacez-le en sens inverse de haut en bas pour bien maintenir le serrage.

Il y a plusieurs avantages à bien lacer le dernier crochet en sens inverse :

  • Le nœud final est placé plus bas, il vous gênera moins pendant les montées
  • Vos lacets ne se desserrent pas au fil de la randonnée
  • Vos lacets ne sortiront pas des crochets


Randonnée avec dénivelé positif : faut-il serrer plus ses lacets ?

Sur des randonnées avec dénivelé, lorsque vous vous apprêtez à entamer la descente (parfois longue) nous vous conseillons de resserrer de nouveau la partie haute de vos chaussures pour un meilleur maintien de votre cheville… Cette fois-ci, vous pouvez alors lacer tous vos crochets de haut en bas !


Bien lacer ses chaussures de randonnée : le nœud final

Pour éviter que votre lacet ne se défasse au milieu de votre randonnée, vous serez vite tenté, comme la plupart des randonneurs, de faire un simple double nœud. Erreur ! Un double nœud risque de faire un point de pression supplémentaire sur la languette et de venir vous abîmer l’avant du pied (rougeur et gonflement). Nous vous conseillons d’opter pour un nœud en huit, souvent utilisé dans les sports nautiques ou en escalade.

Commencez d’abord pour faire votre nœud classique de fermeture. Prenez ensuite chaque boucle, passez-la sous le lacet et repassez-la ensuite dans la boucle. Faites de même pour l’autre boucle ! Ainsi, à chaque pas, les lacets se resserrent sur eux-mêmes et ne peuvent pas se défaire !


➤ Chaussures de randonnée - Boutique


Et voilà, vous êtes maintenant devenu un expert du laçage de vos chaussures de randonnée. N'hésitez pas à demander conseil à nos spécialistes pour vous aiguiller dans votre choix de matériel. Vous pouvez contacter notre équipe d'experts au  01 84 67 14 24 ou par message via notre Centre d'Aide. Nous serons ravis de pouvoir vous aider et répondre à vos interrogations !

Laissez un commentaire

Articles liés