Service client
gratuit
Retour gratuit sous
100 jours
Livraison gratuite dès
50 €
01 84 67 14 24
Chat
Se connecter
Retour |
Trier par
Catégories
Ski de rando
Genre
Marques
Recommandé pour
Taille
XS
S
M
L
XL
2XL
Promotion
Type
Pointure
24
26
26.5
27.5
28
28.5
29.5
41.5
42
Prix
Niveau
Index de flex (rigidité)
Débrayable
Protection thermique
Réflecteurs RECCO®

Chaussures de ski

(12 résultats)

Chaussures de ski, pièce phare de l’équipement de ski qui fait toute la différence sur les pistes 

Le ski, quelle merveilleuse invention ! La saison approche et vous vous voyez déjà chausser vos skis, enfiler votre veste de ski, sortir vos gants, votre bonnet, bref, la panoplie complète ! Mais un élément indispensable manque à votre équipement : les chaussures de ski. Et interdiction de foncer sur la première paire venue, qui vous ferait vite regretter votre choix ! Trop grandes, trop serrées, trop petites, trop larges : les chaussures de ski ne sont pas simples à choisir. Et pourtant, leur rôle est crucial. En effet, les chaussures de ski ont pour objectif de maintenir votre cheville et vos pieds, mais également de transmettre l’énergie que vous impulsez à vos skis pour dévaler les pistes au mieux. Mais face à tant de paramètres à prendre en compte, les chaussures de ski peuvent vite devenir un véritable casse-tête : chausson, coque, indice de flex, taille Mondopoint, semelles… Si tout cela n’est pour vous qu’un vaste charabia, alors vous êtes au bon endroit ! Découvrez dans cet article toutes les données essentielles pour comprendre les chaussures de ski et ainsi comprendre comment bien les choisir. 

Comment bien choisir ses chaussures de ski ? 

Inutile de s’aventurer dans des explications techniques avant même de comprendre de quoi est composée une chaussure de ski. Chausson, coque, crochets, strap et languette seront ainsi décortiqués pour vous permettre de saisir l’importance de chacun des éléments qui composent des chaussures de ski

La composition d’une chaussure de ski 

Chaussures de ski : l’importance du chausson

Commençons donc par le chausson des chaussures de ski. Élément déterminant de votre confort, le chausson est, comme une semelle, amovible et indépendant. Vous pouvez ainsi le retirer et le changer à votre guise. Au-delà du confort, le chausson de vos chaussures de ski est une protection contre le froid et l’humidité, et vous permet ainsi de maintenir vos pieds bien au chaud. S’il vous est déjà arrivé de skier les pieds mouillés, vous comprenez parfaitement l’intérêt de garder vos pieds au sec ! Vous pourrez trouver différents types de chaussons sur le marché, mais globalement, les principaux sont ceux conçus de manière standard, et ceux dit “thermoformés”. Les chaussons avec une conception standard sont développés par des machines spécifiques pour convenir parfaitement à la forme des pieds, tandis que les chaussons thermoformés, autrement dit à mémoire de forme, s’adaptent à la forme de vos pieds pour encore plus de confort.

Chaussures de ski : quelle coque choisir ? 

Après le chausson vient la coque de vos chaussures de ski. Toutes les personnes ayant déjà passé une journée de ski avec le pied meurtri car il était trop compressé le savent : une coque trop étroite peut vite devenir douloureuse ! Toutes les chaussures de ski offrent une largeur de coque bien différente, qui correspond plus ou moins à la largeur de vos propres pieds. En général, chaque marque propose une largeur plus ou moins grande : la marque LANGE est ainsi réputée pour ses coques étroites, tandis que la marque HEAD, à l’inverse, est connue pour ses coques larges. A titre de repères, il existe 3 catégories de coques, à savoir : 

-Coque de moins de 100 mm pour les pieds étroits 

-Coque comprise entre 100 et 102 mm pour les pieds moyens 

-Coque de plus de 102 mm pour les pieds larges 

Composée de deux parties, le sabot et le collier, la coque de vos chaussures de ski est généralement composée de polyuréthane ou de polyéther. Cela s’explique par le besoin de votre coque d’être assez rigide pour vous permettre de vous appuyer sur vos chaussures de ski sans les déformer, tout en restant assez souple pour se déformer légèrement sans se fendre face aux températures négatives. 

Chaussures de ski : les différents types de crochets

Après le confort de votre pied vient le serrage de vos chaussures de ski. Les crochets, comme vous vous en doutez, permettent de fermer et d’ajuster le serrage de la coque. Vous pouvez trouver entre 1 à 4 crochets sur vos chaussures de ski. En général, les chaussures de ski sont dotées de 4 crochets, ce qui est reconnu comme étant idéal pour un serrage précis. Certaines chaussures de ski à 3 crochets diminuent les points durs et offrent un système de serrage par câble. Les chaussures pour enfants, quant à elle, sont souvent dotées d’un seul crochet, renforcé par un powerstrap

Chaussures de ski : le strap, composante fondamentale

Parlons justement du strap (ou power-strap) ! Permettant de renforcer le serrage de vos chaussures de ski, le strap est complémentaire aux crochets. Le strap permet de solidariser la coque de vos chaussures de ski, et ne doit ainsi pas être mis de côté.

Chaussures de ski : la languette

Pour en finir avec les éléments de composition de vos chaussures de ski, n’oublions pas de parler de la languette, qui vous permet d’appuyer votre partie tibiale sur l’avant. La languette évite le contact direct avec la coque et les frottements du tibia et ajoute de fait un confort supplémentaire à votre pratique. 

Vous avez maintenant en tête les différents éléments qui composent des chaussures de ski. Intéressons-nous à présent à une donnée importante à ski, à savoir l’indice de flex.

Chaussures de ski : le flex 

Qu’est-ce que le flex d’une chaussure de ski ? Il s’agit en fait tout simplement du degré de rigidité de vos chaussures de ski. Globalement, plus vos chaussures de ski sont rigides, plus le flex est élevé, et plus le skieur aura de précision. A l’inverse, des chaussures de ski avec un flex faible seront plus souples, et donc apporteront moins de précision au skieur. Vous vous demandez sûrement comment savoir quel flex choisir ? Cela dépend en fait tout simplement de votre niveau et de votre gabarit. Il est en effet important de choisir un flex adapté à votre pratique, au risque de vous retrouver avec des chaussures de ski trop techniques ou, à l’inverse, pas assez techniques. Au-delà de votre niveau à ski, pensez également à votre condition physique. Des chaussures de ski rigides appellent en effet à un engagement important de la personne, il convient donc de s’adapter à vos capacités pour bien choisir vos chaussures de ski. Aussi, il est possible de segmenter en 3 catégories le flex des chaussures de ski en fonction du niveau à ski

Flex pour débutant 

Pour un skieur débutant à intermédiaire, un flex souple, inférieur à 60, est idéal, car il propose une faible résistance à la flexion et accepte plus facilement les fautes de position et d’appuis. 

Flex pour niveau intermédiaire 

Pour un skieur intermédiaire à confirmé, un flex compris entre 70 et 90 est fortement recommandé. Légèrement plus rigides, vos chaussures de ski accepteront moins d’erreurs et exigent ainsi un meilleur niveau de ski.

Flex pour niveau confirmé 

Enfin, pour les experts de la glisse, un flex rigide supérieur à 100 résiste fortement à la flexion, et nécessite donc une grande précision et réactivité. 

Les fondamentaux des chaussures de ski sont désormais acquis : vous savez quels éléments composent des chaussures de ski, et comment choisir le niveau de flex de vos chaussures de ski selon votre pratique et votre niveau. Une question reste toutefois en suspens à ce stade : comment trouver la bonne pointure de ses chaussures de ski ? Pour passer de merveilleuses heures sur les pistes et apprécier pleinement vos chaussures de ski flambant neuves, quelques conseils sont de mise pour choisir la pointure parfaite. 

Chaussures de ski : tour d’horizon sur la pointure et la taille Mondopoint

Tout d’abord, pour bien choisir sa pointure, il est important de ne pas se référer à celle que vous faites habituellement dans vos chaussures de ville. En premier lieu, les correspondances changent d’une marque à l’autre. En second lieu, votre pied ne réagit pas de la même manière face au froid et à l’effort et requiert ainsi de concrètes mesures de pointure ! Deux facteurs doivent donc être identifiés pour trouver la pointure idéale : 

-la largeur de vos pieds : nous l’avons vu, il existe 3 typologies de largeurs, à savoir 100 mm pour un pied étroit, 102 mm pour un pied moyen, et près de 104 mm pour un pied large

-la longueur de vos pieds : c’est là qu’intervient la mesure Mondopoint, que vous trouverez sur toutes les chaussures de ski, qui correspond en fait à la longueur de vos pieds en centimètres

Pour mesurer vos pieds, rien de bien compliqué ! Imprimez un pédimètre et placez le au sol, contre un mur. Placez l’un de vos pieds sur le pédimètre, et adossez-vous au mur de telle sorte que vos talons soient bien collés au mur. Identifiez enfin la mesure qui correspond à vos pieds. Attention à ne pas viser la pointure au-dessus : en ski, une pointure trop grande est source de blessures ! 

Les chaussures de ski n’ont plus de secret pour vous ! Mais chaque pratique nécessite quelques ajustements, à bien connaître avant de choisir ses chaussures de ski. Nous vous proposons donc de vous guider à travers les différentes pratiques afin de vous aider de manière plus précise dans votre recherche. 

Chaussures de ski pour homme 

Chaussures de ski pour femme

Chaussures de ski en fonction de la pratique 

Chaussures de ski pour le ski alpin 

Grandement pratiqué, le ski alpin peut convenir à des débutants comme à des experts en la matière. Ainsi, le choix de vos chaussures de ski dépendra de votre niveau dans la pratique, puisque selon ce dernier, le type de piste réalisé ne sera pas le même. Ainsi, comme nous l’avons vu précédemment, plus votre niveau est élevé, plus le flex le sera.

Chaussures de ski alpin

Chaussures de ski pour la compétition 

Les chaussures de ski taillées pour la compétition doivent permettre au skieur de tailler de parfaites courbes. Précision et engagement sont ici au rendez-vous, c’est pourquoi un collier très penché est de rigueur en vue de favoriser l’appui du tibia sur la languette. Particulièrement rigides, les chaussures de ski pour la compétition sont dotées de 4 crochets et d’un strap, et sont très étroites (entre 99 et 100 mm) afin de favoriser le transfert d’énergie entre les pieds et les skis

Chaussures de ski pour le ski de randonnée  

En vogue ces dernières années, le ski de randonnée a vu fleurir de véritables bijoux de technologie ! Suffisamment légères pour ne pas entraver la progression en pente raide et dotées d’un collier débrayable, les chaussures de ski de randonnée possèdent deux inserts sur les côtés, nécessaires pour être compatibles avec les fixations des skis de randonnée. Aussi, en ski de randonnée, il est nécessaire de bien choisir le débattement, qui permet en fait de libérer le mollet en montée, et de verrouiller la chaussure lors de la descente. Nous vous conseillons un débattement autour de 55°, qui vous permettra une ascension naturelle et confortable. Le flex, quant à lui, doit se situer aux alentours de 100. 

Chaussures de ski de randonnée

Chaussures de ski pour le ski freeride

Nécessitant des qualités haut de gamme, les chaussures de ski pour le freeride possèdent un collier accentué vers l’avant et des zones d’amortisseurs, destinés à supporter les chocs de vos sauts notamment. La poudreuse rencontrée exige un flex élevé, et un collier débrayable en général, afin de vous garantir une précision maximale. Souvent dotées de zones antidérapantes, les chaussures de ski pour le freeride vous permettent de marcher sur la neige avec vos skis sur le dos pour atteindre les cols et arêtes enneigés. 

Chaussures de ski freeride

Chaussures de ski All mountain

Possédant une gamme de ski spécifique, la pratique All Mountain porte bien son nom, puisqu’elle s’adresse à des skieurs polyvalents, passant de la piste au hors-piste dans la même journée. Les chaussures de ski pour le All Mountain nécessitent confort et précision, elles sont donc généralement assez rigides, avec un flex allant de 80 à 130. Le collier est en général légèrement incliné, et elles possèdent entre 3 à 4 crochets. 

Chaussures de ski All mountain

Chaussures de ski pour le ski freestyle 

Dernier de la liste, le ski freestyle fait appel à des chaussures de ski avec un collier droit, qui vous permet une inclination neutre. Le flex est aux alentours de 110, et des zones amortissantes sont présentes sous le pied pour amortir les chocs de vos sauts répétés. 

A chacun sa pratique, à chacun ses chaussures de ski ! Pour les adeptes de ski de haut vol, il convient toutefois de ne pas oublier de prendre en compte les semelles lorsque vous choisissez vos chaussures de ski

Chaussures de ski : quid des semelles 

Toutes les chaussures ne vont pas avec toutes les fixations ! Concrètement, les chaussures de ski à embout lisse fonctionnent avec les fixations alpines. A l’inverse, des chaussures crantées ne fonctionnent pas avec ce type de fixations. Sachez toutefois que pour les chaussures de ski de type All Mountain et ski de piste, le standard Gripwalk vous assure de la compatibilité de vos chaussures à vos fixations de ski de piste et All Mountain

Une fois toutes ces spécificités bien prises en compte, passons à la phase la plus palpitante : la phase d’essayage de vos chaussures de ski ! Quelques bonnes pratiques sont à appliquer pour trouver la paire idéale. 

Semelles pour chaussures de ski 

Chaussures de ski : les bons réflexes durant la phase d’essayage

Quelques règles sont à respecter lors de vos essayages de vos futures compagnes de ski ! En premier lieu, n’oubliez jamais d’essayer vos chaussures avec vos chaussettes de ski. Cela vous permettra de ne pas vous tromper de pointure, et de ne plus réussir à mettre votre pied dans la chaussure le jour J une fois vos chaussettes enfilées ! Une fois que vous avez glissé vos pieds dans les chaussures de ski, veillez à fermer les crochets au premier ou second cran. Si votre pied flotte une fois ce serrage mis au point, cela signifie que vos chaussures de ski sont bien trop grandes ! Si votre pied est bien maintenu, redressez-vous, et vérifiez que vos orteils effleurent à peine le chausson, et touchent le bout de la coque. Si ce n’est pas le cas, à nouveau, il faut changer de modèle ! Enfin, réalisez quelques exercices de flexion. Pour cela, appuyez-vous fortement sur les tibias, afin de vérifier que dans cette position, vos doigts de pied ne touchent plus le bout de vos chaussures. Effectuez quelques pivots, en vue de vous assurer que votre talon ne décolle pas durant cette manoeuvre. Ensuite, bougez vos orteils dans vos chaussures de ski : si cela n’est pas possible, alors le modèle est trop petit. 

Aussi, sachez qu’un chausson perd environ 30% de son volume initial après seulement quelques semaines de pratique : il est donc primordial de ne pas être trop à l’aise lors de vos essayages, car cela pourrait se transformer en inconvénient sur les pistes ! Si vous ressentez une quelconque gêne lors de vos essayages, passez à une autre paire de chaussures de ski. Vos petites gênes seront en effet décuplées une fois dans le feu de l’action, vous risqueriez ainsi de regretter votre choix !  Maintenant que vos chaussures de ski vous vont comme un gant et que vous avez trouvé la paire idéale, il est important d’en prendre soin pour vous assurer de nombreuses séances de ski en tout confort.

Chaussures de ski : comment bien les entretenir ? 

Si vous faites partie des personnes ayant oublié de refermer leurs chaussures de ski après votre séance et de ne plus réussir à refermer vos chaussures de ski le lendemain, alors cela va grandement vous intéresser ! Ainsi, après chaque journée de ski, pensez à enlever les chaussons des coques afin de les laisser sécher et de les préserver au mieux. Aussi, n’oubliez pas de fermer les crochets après chaque journée de ski, ce qui évitera au plastique de se déformer et ainsi de vous empêcher de les refermer le lendemain. Enfin, conservez vos chaussures de ski dans un endroit sec et frais, à l’abri de toute source de chaleur. Par ailleurs, si vous marchez beaucoup avec vos chaussures de ski, pensez à changer les pièces d’usure situées à l’avant et à l’arrière de la semelle, qui peuvent entraver le bon fonctionnement de la fixation. 

Trouvez vos chaussures de ski sur Hardloop.fr

La saison de la poudreuse arrive, et vous désormais êtes finement informé sur les chaussures de ski : il ne vous reste plus qu’à choisir le modèle qui vous convient, à vous et votre pratique ! Si un doute ou une question vous empêchent de trouver la paire idéale, n’hésitez pas à nous en faire part au 01 48 58 30 28 (appel gratuit) ou par email à hello@hardloop.fr. Nous serons plus que ravis de pouvoir vous aider ! 

Voir plus
-5%
Scarpa
679,95 €645,00 €
F1 LT - Chaussures ski de randonnée homme
-6%
Scarpa
594,95 €559,95 €
F1 - Chaussures ski de randonnée homme
-7%
Therm-Ic
189,95 €177,60 €
Thermic Set Heat 3D + c-pack 1300 B - Semelles et Batterie rechargeable
-7%
Dynafit
629,95 €584,00 €
Hoji Pro Tour - Chaussures ski de randonnée homme
-10%
Sidas
38,95 €35,00 €
Semelle 3Feet Merinos - Semelles
Comment choisir ses chaussures de ski ?
Lire plus
-10%
Sidas
38,95 €35,00 €
Winter 3Feet Mid - Semelles
-10%
Sidas
38,95 €35,00 €
Winter 3Feet Low - Semelles
-10%
Sidas
38,95 €35,00 €
Winter 3Feet High - Semelles
-42%
Rossignol
344,95 €199,00 €
Alltrack Pro 100 - Chaussures ski freeride femme
-42%
Rossignol
479,95 €279,00 €
Pure Pro Heat - Chaussures ski de piste femme
-42%
Rossignol
479,95 €279,00 €
Alltrack Elite 100 LT - Chaussures ski freeride femme
-43%
Rossignol
554,95 €317,00 €
Alltrack Pro 120 LT - Chaussures ski freeride homme
Pour vous offrir le meilleur service, hardloop.fr utilise des cookies. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation.Cliquez ici pour en savoir plus.