Service client
gratuit
Retour gratuit sous
100 jours
Livraison gratuite dès
50 €
01 84 67 14 24
Chat
Se connecter
Retour |
Trier par
Catégories
Pantalon ski alpin
Genre
Marques
Voir 22 de plus
Prix
Voir 4 de plus
Promotion
Recommandé pour
Voir 15 de plus
Type
Membrane
Voir 3 de plus
Niveau Schmerber
Réflecteurs RECCO®

Pantalons de ski

(430 résultats)

Un pantalon de ski imperméable, respirant et isolant pour dévaler les pistes ! 

Tout comme la veste de ski, le pantalon de ski est un essentiel de votre panoplie de skieur chevronné. D’autant plus si vous aimez faire décoller la poudreuse sous vos skis, ou si vous êtes adeptes de chutes en tous genres. Le pantalon de ski est donc un élément phare pour vos sessions de poudreuse. Toutefois, avec tous les modèles de pantalon existants, comment trouver celui qui vous ira comme un gant ? Nous vous livrons dans cet article tous les éléments pour compléter votre tenue de ski et trouver le pantalon de ski fait pour vous. 

Pantalon de ski : comment bien le choisir ? 

Si vous avez renoncé à l’imposante combinaison de ski, il est pour autant nécessaire de vous doter d’un pantalon de ski digne de ce nom pour vous tenir bien au chaud dans la neige. 

Pantalon de ski : imperméabilité et respirabilité avant toute chose ! 

Comme pour une veste, l’imperméabilité est un critère essentiel pour votre pantalon de ski. Celle-ci vous permet de rester bien au sec, même si vous décidez de vous rouler dans la poudreuse ! Toutefois, le niveau d’imperméabilité peut varier d’un pantalon de ski à un autre. Cela s’exprime en nombre de Schmerber : pour 10 000 Schmerber, votre pantalon est relativement imperméable, à partir de 20 000 Schmerber, il sera très efficace face à la neige et à la pluie. Mais qui dit imperméabilité dit aussi effet sauna ! Et nous savons combien il est désagréable de transpirer durant une session de ski sous un soleil éblouissant. Pour éviter ce fâcheux désagrément, il est donc important de rester vigilant sur le niveau de respirabilité offert par votre pantalon de ski. Il s’agit cette fois de deux mesures, à savoir le MVTR ou le RET. Pour le MVTR, cela fonctionne comme pour le niveau Schmerber : plus il est élevé, plus votre pantalon de ski est respirant. Pour le RET, en revanche, c’est l’inverse : plus le taux est faible, plus votre vêtement est respirant. Toutefois, en-dessous d’un niveau de 6 RET, vous pouvez considérer que votre pantalon de ski est très respirant. Pour une pratique moyennement régulière avec un niveau intermédiaire, un ratio de 10 000 / 10 000 (imperméabilité/respirabilité MVTR) est idéal et largement suffisant. Pour du ski-alpinisme par exemple, considérez plutôt un ratio de 20 000/20 000, plus adapté aux conditions plus enneigées de la pratique. 

Pantalon de ski : une membrane, pour quoi faire ?

Pour être imperméable, votre vêtement doit être composé d’une membrane, qui empêche le liquide de traverser le tissu, tout en laissant évaporer votre humidité corporelle sous forme de vapeur. Parmi les plus connues, nous pouvons à ce titre citer la membrane Gore-Tex, qui est sans aucun doute la plus utilisée également. Toutefois, certaines marques proposent leur propre membrane, qui est généralement très efficace aussi. Par ailleurs, comme c’est le cas pour une hardshell par exemple, votre pantalon de ski peut être construit en plusieurs couches, à savoir 2 couches, 2,5 couches, ou 3 couches. Selon la construction de votre vêtement, celui-ci peut être plus ou moins fragile, mais également plus ou moins protecteur. Ainsi, pour un pantalon de ski 2 couches, la membrane est placée directement contre le tissu extérieur, et sera donc en contact direct avec votre peau. Pour une 2,5 couches, le principe est le même, sauf qu’une séparation sous forme de filet est présente entre la membrane et votre peau. Pour un pantalon de ski avec une construction en 3 couches, il existe cette fois un revêtement entre votre peau et la membrane. Cette dernière typologie de construction offre les meilleurs résultats en termes de protection et de durabilité.

Pantalon de ski : l’importance de l’isolation

Critère à part entière, l’isolation permet de maintenir la chaleur à l’intérieur de votre pantalon de ski, ce qui est bien différent d’une membrane qui protège uniquement des éléments extérieurs sans apporter de chaleur. La majeure partie des pantalons de ski sont dotés d’une isolation, souvent synthétique. Parmi les principales isolations, nous retrouvons Polartec, Primaloft et Thinsulate, qui offrent des performances thermiques qui ont déjà maintes fois fait leurs preuves. Selon les conditions et les températures sous lesquelles vous skiez, tentez donc de trouver le bon équilibre entre isolation, respirabilité et imperméabilité. Ce sont les 3 caractéristiques primordiales à regarder. Pour le reste, il s’agit plutôt d’options, qui peuvent toutefois être intéressantes selon votre pratique et vos besoins. 

Pantalon de ski : quid des renforts en bas de jambes

Fortement utiles pour les fans de poudreuse ou les débutants en ski, les renforts aux bas de jambes vous offrent une meilleure durabilité de votre pantalon de ski, qui sera ainsi plus résistant. Coups de bâtons, chutes,... ces renforts sont souvent très appréciés, surtout pour vous éviter de vous retrouver avec des entrées de neige à l’intérieur de votre pantalon voire avec un pantalon déchiré ! Il existe également des guêtres pare-neige, dont certains pantalons de ski sont équipés d’office. Celles-ci sont une meilleure protection face à la neige, notamment pour les amateurs de poudreuse et de ski de randonnée ! Enfin, pour plus de confort, certains pantalons de ski sont dotés de genoux préformés qui facilement vos mouvements durant la pratique. 

Pantalon de ski : une sécurité supplémentaire en cas d’avalanche avec le système Recco

Peu présent en ski de piste, le danger d’avalanche l’est en revanche davantage pour la pratique du ski alpin et du ski freeride. A ce titre, la technologie Recco, connue dans le monde entier, propose un système de localisation aux secours en station. Présente à l’aide de balises cousues à l’intérieur de votre pantalon de ski, cette technologie est donc une possibilité intéressante et sécuritaire pour pratiquer plus sereinement hors des sentiers battus. 

Pantalon de ski : quelle coupe choisir ? 

Au-delà d’une question de style, la coupe de votre pantalon de ski est aussi une question de pratique ! Ainsi, pour un pratiquant de freeride par exemple, une couple plutôt haute est idéale pour offrir une meilleure protection contre les projections de neige.  Coupe, isolation, imperméabilité, membrane, respirabilité, système Recco : vous connaissez désormais tous les points primordiaux à prendre en compte pour bien choisir son pantalon de ski. Nous allons désormais nous pencher sur votre pratique, que ce soit le ski de piste, le ski freeride et de randonnée, ou encore le ski nordique, afin de vous donner nos recommandations pour chaque discipline. 

Pantalon de ski : et la pratique dans tout ça ?

Le running et le trail ne nécessitent pas le même équipement, la natation en piscine et la natation en mer non plus…: il en va de même pour le ski, qui offre une pluralité de disciplines, toutes aussi différentes et spécifiques les unes des autres, et nécessitant ainsi un équipement adapté pour chacune d’entre elles. Nos explications vous permettront de trouver le pantalon de ski le plus adapté à votre pratique, afin que vos sessions de poudreuse se transforment en de merveilleux moments de plaisir ! 

Pantalon de ski pour le ski de piste

Très pratiqué, le ski de piste fait appel à des vêtements chauds et isolants. Votre pantalon de ski de piste doit de fait être équipé d’un isolant type Primaloft ou Polartec, hautement performants. De plus, pour que vos jambes soient bien au chaud, notamment lorsque vous vous retrouvez au sommet des pistes où le froid glacial vous mord la peau voire tout simplement sur les télésièges, un pantalon de ski totalement imperméable sera de mise. A ce titre, une membrane 3 couches est idéale, car elle vous assure une protection contre toute projection de poudreuse, voire en cas de chute dans la poudreuse. En termes de niveau Schmerber, un niveau compris entre 10 000 et 15 000 est privilégié. Par ailleurs, pour le ski de piste, une bonne respirabilité est également requise. Cela vous évite tout effet “sauna” ou sensation d’étouffement, ce qui n’est jamais agréable ! De fait, nous vous recommandons un niveau MVTR équivalent au niveau Schmerber, soit compris entre 10 000 et 15 000 MVTR, ou un niveau RET inférieur à 12. Enfin, pour que votre pantalon de ski dure quelques saisons sans trop de problème, il peut être utile de se doter d’un pantalon de ski avec des renforts. Des genoux préformés sont également un supplément qui peut faire la différence en terme de confort sur les pistes, tout comme les bretelles qui représentent un “luxe” supplémentaire appréciable. 

Pantalon de ski pour le ski freeride et ski de randonnée 

Amateur de sensations fortes, vous vous tournez vers le ski freeride, hors des sentiers battus ? Votre pantalon de ski doit donc s’adapter à ce changement de discipline et vous offrir des performances optimales pour frayer votre chemin dans la poudreuse. Pour du ski de randonnée ou du ski freeride, les caractéristiques à prendre en compte sont en somme les mêmes que celles d’un pantalon de ski de piste, mais à revoir à la hausse ! En effet, pour de telles disciplines, vos efforts physiques et vos sensations sont décuplées, et nécessitent donc des performances bien supérieures de la part de votre pantalon de ski. Pour s’adapter à vos longues montées dans la poudreuse, un pantalon de ski léger et moins isolé sera de mise pour vous faciliter la chose, et l’effort que vous fournissez est suffisamment important pour pouvoir se passer d’une forte isolation. De fait, un niveau MVTR compris entre 15 000 et 20 000 est indispensable pour ces activités. Il en va de même pour le niveau d’imperméabilité, qui doit être revu à la hausse, entre 20 000 et 28 000 Schmerber. Cela vous permettra de faire face à l’importante quantité de poudreuse, mais aussi à l’humidité bien plus présente. Aussi, comme nous avons pu le voir précédemment, une coupe haute est idéale, tandis que des guêtres pare-neige se prêtent parfaitement à ces disciplines. Des renforts sur votre pantalon de ski sont également essentiels pour vous apporter une protection supplémentaire face aux éventuels coups de crampons en montée, et coups de carres en descente. Enfin, pour les skieurs qui aiment se sentir libres de leurs mouvements, un pantalon de ski avec des genoux préformés peut offrir un meilleur confort et faciliter les changements de direction. 

Pantalon de ski pour le ski nordique

Ne l’oublions pas, le ski nordique fait également partie de l’univers des sports de glisse et nécessite un équipement bien spécifique. A ce titre, les pantalons de ski nordique doivent offrir des performances optimales, afin de s’adapter à ce sport exigeant qu’est le ski nordique. En effet, cette discipline nécessite une isolation particulière contre le froid, avec une gestion importante de la transpiration. Ainsi, pour le ski nordique, les pantalons de ski s’apparentent plus à des collants de ski, plus adaptés aux mouvements amples de cette discipline. Les Infini Compression sont par exemple particulièrement performants pour le ski nordique, en compressant les mollets et les cuisses pour accroître les capacités physiques, tout en offrant des genoux préformés pour garantir une liberté de mouvement incroyable. Votre pantalon de ski pour le ski nordique est donc bien différent que celui que vous utiliserez pour faire du ski de piste ou du ski de randonnée

Vous l’aurez compris, chaque discipline exige son pantalon de ski dédié, afin de vous permettre une plus grande aisance dans la poudreuse, sur les pistes ou sur les pistes de ski de fond

Trouvez votre pantalon de ski sur Hardloop.fr

Ski nordique, ski de piste, ski de randonnée, ski freestyle : chaque discipline exige un pantalon de ski qui soit adapté à vos besoins. En effet, chaque univers suppose des exigences bien différentes : liberté de mouvement pour le ski nordique, isolation importante pour le ski de piste, chaleur pour le ski de randonnée… Avec cet article, vous avez désormais toutes les cartes en main pour trouver le pantalon de ski adapté à votre niveau mais aussi à la discipline que vous pratiquez et vos besoins. Une question subsiste sur le choix de votre pantalon de ski ? Notre équipe de spécialistes du ski sera ravie de vous aiguiller au 01 48 58 30 28 (appel gratuit) ou par email à hello@hardloop.fr

Voir plus
Peak Performance
379,95 €
Vertical 3L Pants - Pantalon ski femme
Peak Performance
379,95 €
Vertical 3L Pants - Pantalon ski homme
O'Neill
129,95 €
Star Insulated Pants - Pantalon ski femme
O'Neill
129,95 €
Star Insulated Pants - Pantalon ski femme
O'Neill
129,95 €
Star Slim Pants - Pantalon ski femme
O'Neill
129,95 €
Star Slim Pants - Pantalon ski femme
O'Neill
129,95 €
Star Slim Pants - Pantalon ski femme
O'Neill
129,95 €
Blessed Pants - Pantalon ski femme
O'Neill
129,95 €
Cargo Pants - Pantalon ski homme
O'Neill
129,95 €
Cargo Pants - Pantalon ski homme
O'Neill
209,95 €
Original Bib Pants - Pantalon ski homme
Protest
94,95 €
Cinnamon - Pantalon ski femme
Protest
94,95 €
Cinnamon - Pantalon ski femme
Protest
94,95 €
Cinnamon - Pantalon ski femme
Protest
139,95 €
Carmacks 20 - Pantalon ski femme
Protest
94,95 €
Owens - Pantalon ski homme
Protest
94,95 €
Owens - Pantalon ski homme
Protest
94,95 €
Owens - Pantalon ski homme
Protest
94,95 €
Owens - Pantalon ski homme
Protest
94,95 €
Owens - Pantalon ski homme
Protest
149,95 €
Zucca 20 - Pantalon ski homme
Protest
149,95 €
Zucca 20 - Pantalon ski homme
Protest
139,95 €
Miikka - Pantalon ski homme
Protest
139,95 €
Miikka - Pantalon ski homme
  • 1
  • 2
  • 3
  • ...
  • 15
Pour vous offrir le meilleur service, hardloop.fr utilise des cookies. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation.Cliquez ici pour en savoir plus.