Débuter l'escalade en extérieur : tout savoir

Débuter l'escalade en extérieur

Les Calanques, les Aravis, la Vanoise, ou encore le Grand-Paradis en Italie : pourquoi ne pas découvrir ou redécouvrir ces massifs époustouflants... en les grimpant ! Si l'escalade fait depuis quelques années de plus en plus d'adeptes, on comprend vite pourquoi. Praticable en intérieur comme en extérieur, à deux ou en groupe, ce sport complet est l'occasion de se dépasser physiquement et mentalement, et d'observer sous un nouvel angle les paysages alentours. Vous ressentez vous aussi l'appel de la falaise avec l'arrivée des beaux jours ? Entre bienfaits, bonnes pratiques et matériel indispensable, laissez-vous tenter par l'aventure de l'escalade en extérieur et mettez le pied à l'étrier au baudrier ! 


Pourquoi débuter l’escalade en extérieur : des bienfaits à tous les niveaux


Les bienfaits de l'escalade en extérieur

Que vous ayez été privé de votre salle d'escalade préférée depuis plusieurs mois, ou que la pratique soit totalement nouvelle pour vous, la saison estivale nous donne à tous l'envie de crapahuter en extérieur... et pourquoi pas en prenant de la hauteur ! Trois types de pratiques se distinguent en matière d'escalade en extérieur : le bloc, la falaise, et les grandes voies. Peu importe celle que vous choisissez, l'escalade en extérieur apporte son lot de bienfaits qui explique le nombre grandissant d'adeptes. 

Ainsi, débuter l'escalade en extérieur est l'occasion de se dépasser. Que ce soit sur bloc ou en falaise, qui dit escalade dit forcément prendre un peu de hauteur (relative selon la discipline), et donc repousser ses appréhensions. Peur du vide, vertige, peur de tomber..., la pratique de l'escalade peut vite faire émerger de nombreuses craintes et appréhensions, totalement naturelles mais parfois difficiles à dompter. Au fur et à mesure des entraînements, vous parviendrez à repousser ces peurs, et à vous surpasser. Confiance en soi, persévérance et détermination sont autant de qualités et de forces que vous développerez en pratiquant l'escalade en extérieur. 

Sur le plan physique, vous l'avez déjà sûrement remarqué chez les grimpeurs assidus, l'escalade vous permet de développer et renforcer vos muscles. Cette affirmation est d'autant plus vraie concernant le haut du corps : l'escalade est d'ailleurs fortement recommandée pour renforcer les muscles du dos, des épaules et des bras, notamment chez les personnes pour lesquelles ces muscles rencontrent une certaine faiblesse, à laquelle elles souhaitent pallier. Outre ces zones, les muscles des avant-bras et des doigts font également l'objet d'une sollicitation particulière en escalade, que vous ne rencontrerez dans aucun autre sport sous cette forme. Amis pianistes et guitaristes, cela devrait vous plaire ! 

La pratique de l'escalade est également une véritable invitation au calme, à la concentration et à l'apaisement. Impossible en effet de réaliser correctement une voie si vos pensées sont ailleurs, si vous êtes trop brutal(e), ou trop stressé. Avez-vous déjà observé des grimpeurs de bon niveau durant l'ascension d'une voie ? Malgré la difficulté, un bon grimpeur doit savoir apaiser ses tensions et ses craintes, mais également rester concentré et calme pour anticiper au mieux les prochaines prises et les prochains mouvements. Le résultat est unanime : vous sortirez apaisé et détendu de vos entraînements d'escalade en extérieur. Certains la surnomment la thérapie du rocher ! ;) 

Enfin, débuter l'escalade en extérieur est l'occasion de créer un nouveau cercle d'amis autour de cette discipline. Peu importe les différences de niveaux, la pratique sur bloc comme en falaise appelle forcément à un moment partagé à plusieurs (la pratique en solitaire étant fortement déconseillée, y compris sur bloc, pour des raisons de sécurité). D'ailleurs, selon le lieu choisi, tous les niveaux peuvent s'y retrouver, car plusieurs voies de niveaux différents peuvent être disponibles. Cela permet ainsi à chacun de grimper dans le niveau de difficulté qu'il souhaite, chacun son tour. L'assurage de son partenaire est également l'occasion d'analyser les techniques de grimpe de l'autre, de conseiller ou se faire conseiller durant un passage difficile, mais aussi de se faire encourager. Un véritable travail d'équipe ! 

Vous l'aurez compris, la pratique de l'escalade a beaucoup à vous apporter ! Cependant, débuter l'escalade en extérieur ne s'improvise pas. Plus encore que d'autres pratiques outdoor, l'escalade est un sport engagé, qui mérite une bonne préparation préalable. Nos conseils pour faire ses premiers pas sur le rocher sereinement !


➤ Chaussons d'escalade Scarpa - Boutique


Nos conseils pour débuter l’escalade en extérieur


Les conseils pour débuter l'escalade en extérieur

Entre bloc et falaise, votre coeur balance ! 

Nous en parlions plus haut, il existe en effet deux disciplines phare d’escalade en extérieur : l'escalade sur bloc et l'escalade sur falaise. La plus impressionnante à regarder est sans hésitation l’ascension sur falaise. Toutefois, cette pratique nécessite des connaissances préalables dans la manipulation du matériel de sécurité et des cordes, là ou le bloc se pratique sans matériel d'assurage et ne nécessite qu'un crashpad pour amortir votre chute (mais également un pareur) qui n'excède jamais quelques mètres.

L'escalade en falaise est plus une affaire d'endurance, là où le bloc nécessite un effort beaucoup plus intense mais de courte durée. Les voies sur bloc ne dépassent en effet que très rarement les 5 mètres de hauteur. L'escalade sur bloc peut être la meilleure alternative pour les personnes sujettes au vertige. Côté matériel, la pratique en falaise implique forcément du matériel supplémentaire (baudrier, mousquetons, corde...). 

À noter que les deux disciplines sont parfaitement complémentaires, et qu’il est toujours bon de varier les plaisirs !


Muscler ses doigts au quotidien

Comme les doigts font office d'accroche entre vous et la paroi, ils vous forcément être particuliers sollicités. Pour les préparer au mieux et progresser rapidement, quelques exercices peuvent être pratiqués chez soi. Vous pouvez par exemple effectuer de courtes suspensions sur le bout des doigts durant 3 à 10 secondes, en changeant la prise de doigt à chaque nouvelle suspension. Cet enchaînement vous aidera à renforcer vos doigts et vos tendons. Ces exercices peuvent également faire office d’échauffement avant chaque séance, pour rendre vos doigts et poignets plus robustes. 

Pour aller plus loin, découvrez notre article sur l'Entraînement d'escalade à la maison qui recense bon nombre d'exercices à réaliser chez soi pour se muscler les doigts.


Les bras tendus, une véritable ligne de conduite 

Des courbatures après une bonne session de grimpe, c'est chose commune. Cependant, dans le cas où après chaque séance, chaque mouvement de bras est une véritable torture (le syndrome de la bouteille dans les avant-bras, cela devrait vous parler), c'est que vous avez raté une étape ! Si toute la force de votre corps se concentre dans vos bras, ce sont dans vos jambes et vos pieds que se situent les points d’équilibre de votre corps. Il est très important de prendre l’habitude dès les premières ascensions de garder au maximum les bras tendus. Si vous ne le faites pas, vous risquez d’arriver au sommet épuisé, les bras et les épaules ankylosés, surtout si vous n’avez pas encore la masse musculaire totalement formée pour le sport. La position idéale entre deux mouvements est de garder ses jambes en flexion, bien sur ses appuis et bras tendus sur vos prises. Pour passer à la prise suivante, poussez sur vos jambes et attrapez les prises suivantes... si vous le pouvez.


La position sur la voie, un point clé pour progresser   

L'escalade est un excellent moyen d'étirer et renforcer les muscles tassés, notamment après de longues journées au bureau. Pour progresser rapidement, tout l'enjeu est d’apprendre à être dans la bonne position dès vos premières ascensions, pour ne pas avoir à effacer de mauvaises habitudes posturales par la suite. Pour cela, nous vous conseillons de vous joindre à un groupe de grimpeurs plus expérimentés, ou de prendre quelques cours en salle pour avec un professeur agréé. 


Comment débuter l'escalade en extérieur

Comprendre les cotations et apprendre à analyser la paroi

Comme dans tout sport d’extérieur, la phase d’analyse de l’environnement est souvent l’une des plus importantes. Une météo estivale fournira des conditions différentes d'une météo hivernale, mais pas forcément meilleures. En effet, une falaise exposée plein sud, chauffée par un soleil d'été, offrira un rocher très agréable à grimper sur les coups de 18 h. Sensations garanties au toucher de ce rocher qui rayonne encore de la chaleur alors que le soleil disparaît déjà derrière les falaises. Pour autant, qui dit chaleur dit transpiration : malgré l'usage de magnésie, l'adhérence sera approximative. À l'opposé, une froide journée d'hiver au cœur d'un épisode anticyclonique offre des conditions optimales en termes d'accroche, avec le froid les doigts ne transpirent pas, il se dirait même qu'ils collent à la pierre !

S'ajoutant à cela le type de rocher qui compose la falaise, son exposition ..., les facteurs à analyser ne manquent pas. Le niveau de difficulté d’une voie est indiqué grâce à un système de cotations. Allant de 3 à 9, en difficulté croissante, il existe tout de même des nuances aux difficultés. Par exemple, les voies pour débutant en escalade seront les 3a ou 4a. Si vous désirez monter en grade, nous vous enverrons ensuite sur une 3b ou une 4b, et ainsi de suite jusqu’au niveau 9c. Le premier 9c du monde ayant été coché par Adam Ondra, en Norvège... après 5 années de travail tout de même !

Les cotations sont définies par les ouvreurs de voies, elles sont donc parfois subjectives et discutables. Pour grimper une falaise en plein air, il est donc toujours préférable de s’informer sur sa difficulté auprès d’un grimpeur local et/ou connaisseur, et également de faire l'acquisition de topos, où toutes les inéquations sur les voies sont répertoriées.


La récupération, votre meilleure alliée

Même si une fois touché par la fièvre de l’escalade, votre volonté sera de grimper le plus souvent possible, il ne faudrait pas oublier de faire des pauses régulières, car une blessure causée par du surmenage est vite arrivée et vous contraindra à une pause forcée de plus ou moins longue durée ! La plupart des professeurs et des coachs vous conseilleront une cadence de deux séances d'escalade par semaine au maximum. Pour ne pas avoir de douleurs abdominales ou dorsales, il faut laisser le temps à votre corps de se reposer entre chaque effort. Il est également important de donner du temps à vos muscles et votre cerveau entre chaque séance, pour qu’il mémorise les gestes logiques et les mouvements clés du sport. 


Cours VS apprentissage en autonomie

Pour apprendre les gestes de sécurité, apprendre à assurer les autres et surtout connaître les différents nœuds que l’escalade exige de connaître, il est toujours préférable de prendre quelques cours. Ces cours peuvent être en extérieur, sur des voies ou des blocs, mais également en salle. Des professeurs de cours collectifs ou des coachs personnels seront disponibles pour vous, suivant vos besoins. La fourchette de tarifs de ces cours d’escalade pour débutant est très variée, suivant si vous prenez un abonnement régulier ou un cours seul, en salle ou en extérieur, pour faire du bloc ou de la falaise.

Même si vous n’êtes pas un grand adepte des cours de sports, il reste très important de ne pas négliger cette étape en escalade. Si vous ne connaissez pas les gestes de sécurité, la pratique de ce sport peut devenir très dangereuse, voire mortelle. Notez bien qu’il est tout aussi important d’apprendre à grimper que d’apprendre à assurer correctement ses coéquipiers


Grimpez bien entouré(e) !

Même si, lorsque vous regardez les réseaux sociaux de vos grimpeurs préférés, vous avez l’impression qu’ils se lancent seuls face à des falaises, qu’ils peuvent ainsi profiter du silence et de l’immensité de la nature, ce n’est qu’une illusion. Derrière ces images, il y a systématiquement une équipe d’assureurs à proximité. Nous vous conseillons fortement de suivre la même règle. Choisissez des personnes de confiance et compétentes pour vous assurer. Vous grimperez toujours mieux en étant serein sur la capacité de votre assureur à vous retenir en cas de chute.

Plusieurs arguments viennent appuyer ce conseil. Tout d’abord, la plupart du temps, les spots d’escalade sont assez reculés, voire quasiment en nature sauvage. Il est donc important d’être plusieurs en cas d’accident, pour que l’on puisse vous accompagner au point de secours le plus proche.

Et bien sûr, une sortie d’escalade à plusieurs est toujours plus conviviale lorsque l’on s’entoure d’autres passionnés. De plus, partir en groupe, vous permettra de vous rassurer mutuellement, ainsi que converser sur vos interprétations des voies. Être plusieurs permet de prendre du recul sur les choix de voies et de rester humble face à son propre niveau. 


La patience est clé

En escalade, il est très important de ne pas griller les étapes. Si une voie vous paraît difficile, il faut rester dessus jusqu’à ce que vous la clôturiez par un succès. À force d’entraînement et d’acharnement, votre niveau de grimpe va augmenter et vous aurez de plus en plus confiance en vous. Les voies qui vont vous paraître insurmontables dans vos débuts seront peut-être vos passages d’échauffement par la suite. 

Avoir du sang-froid est également une qualité très utile pour la pratique de ce sport. Afin de vous concentrer au maximum lorsque vous êtes en action, il est important de savoir faire le vide de toutes les pensées superflues. Que vous soyez le grimpeur ou l’assureur, il faut que votre cerveau puisse se concentrer exclusivement sur ce qui est en train de se dérouler, au risque de perdre en notion de sécurité. 


En parlant d'assurage justement, évoquons maintenant un point clé de votre apprentissage de l'escalade en extérieur, apprendre à grimper en tête. Que ce soit pour l'assureur comme pour le grimpeur, il s'agit presque là d'une discipline à part entière, qui nécessite d'être maîtrisée des deux côtés avant de sauter dans le grain bain et de l'appliquer en falaise. 


➤ Chaussures d'approche Scarpa - Boutique


Débuter l’escalade en extérieur : apprendre à grimper en tête progressivement


Apprendre à grimper en tête

Si vous êtes en train de vous poser la question de grimper en tête ou à en moulinette, c’est que vous vous dirigez vers de l’escalade en falaise. En effet, les grimpeurs de blocs ne sont pas attachés, compte tenu des hauteurs de voies qui n'excèdent pas quelques mètres.

Pour beaucoup de grimpeurs de paroi, l’ultime pratique consiste à grimper en tête sur falaise, idéalement en extérieur. Les sensations comme l'adrénaline et la concentration sont poussées à leur paroxysme et procurent les vrais émotions d'escalade. Selon les écoles et les grimpeurs, les conseils sur les manières de grimper peuvent différer. Certains seront affirmatifs sur la grimpe en tête dès les premières ascensions, d’autres vous conseillerons d’abord de vous concentrer sur une grimpe en moulinette, accompagnée d’un assureur, avant de partir en tête. Ce qui est certain, c'est que grimper en tête est plus difficile et plus exigeants qu'en moulinette. Mais dans le milieu de l'escalade, on ne considère une voie réellement acquise que lorsqu'elle est réalisée en tête.

Commencer par de l’escalade en moulinette permet de vaincre son appréhension du vide. Premièrement parce qu’on est constamment retenu par la force de l’assurage, et ensuite parce que la corde qui nous retient est quasiment toujours tendue. Pour l’escalade en tête, les manipulations ne sont pas les mêmes. Le grimpeur n’est assuré que sur les premiers mètres par l'un de ses coéquipiers, il se retrouve ensuite seul responsable de sa sécurité. Tous les 1m50 environ, une dégaine est installée sur la falaise pour accueillir l’un des mousquetons et la corde du grimpeur. C’est donc lui-même, au fur et à mesure qui va s’assurer au travers de ces dégaines. Plus la voie sur la falaise est difficile, plus il est possible que les dégaines soient éloignées. L'adrénaline est alors à son comble ! 

Une fois arrivé au sommet de son ascension, le grimpeur qui est monté en tête devra se vacher, et réaliser une manipulation spécifique avec la corde qui lui permettra de redescendre rapidement, sans oublier les dégaines posées à la montée ! Nous vous conseillons d’apprendre à vous vacher à quelques centimètres du sol, avant de vous élancer du haut d’une voie.


Vient maintenant la question de l'équipement. Outre le matériel d'escalade indispensable, votre tenue a elle aussi son rôle à jouer. Confort et élasticité doivent être au rendez-vous pour vous permettre d'accompagner chacun de vos mouvements sur la paroi. Des chaussons d'escalade pour débuter l'escalade en extérieur à votre tenue, jusqu'aux chaussures d'approche pour vous rendre sur les spots de grimpe, laissez-nous vous guider pour un équipement adapté. 


Quel matériel pour débuter l’escalade en extérieur ?


Quel matériel pour débuter l'escalade en extérieur ?

Comme vous vous en doutez sûrement, de nombreux accessoires sont nécessaires pour pratiquer l’escalade tout en confort et en sécurité. Nous vous proposons ici une sélection de produits pour débuter l’escalade en extérieur avec sérénité.  


Chaussons d’escalade Scarpa


Scarpa Origin
Origin - Chaussons escalade homme
Scarpa
Niveau débutant
Scarpa Origin
Origin - Chaussons escalade femme
Scarpa
Niveau débutant
Scarpa Vapor V
Vapor V - Chaussons escalade homme
Scarpa
Niveau intermédiaire
Scarpa Vapor V Wmn
Vapor V Wmn - Chaussons escalade femme
Scarpa
Niveau intermédiaire


Avec leur profil plat, leur gomme adhérente et leur tige en cuir moelleux, les chaussons Scarpa Origin sont composés de tous les ingrédients idéaux pour débuter l'escalade. Très polyvalents, ils s'adaptent parfaitement à l'escalade en falaise ou en bloc. Et ne vous y méprenez pas : si le confort est bel et au bien rendez-vous, la précision est elle aussi de mise, afin de vous permettre de progresser rapidement et de vivre vos premières belles aventures de grimpe en extérieur !

L'étape d'après ? Pourquoi ne pas passer au niveau supérieur avec les chaussons Scarpa Vapor V ? Polyvalents et précis, les petites prises deviendront un véritable jeu d'enfant pour vous, grâce à leur griffe moyenne ! La semelle Vibram XS Edge apporte elle aussi une bonne dose d'accroche, peu importe la paroi qui se dresse devant vous. Leur petit plus : le scratch facile à retirer, ou à mettre, tout au long de votre session de grimpe. 


Si vous pensiez avoir fait le plus gros, c'est-à-dire trouver les parfaits compagnons de grimpe pour vous transformer en véritable lézard sur paroi, nous allons sûrement vous décevoir. Avez-vous pensé à vos chaussures d'approche, pour vous rendre sur le spot de grimpe de vos rêves ? Notre marque partenaire Scarpa, elle, y a pensé pour vous : laissez-nous vous montrer vos prochains compagnons de route ! 


Chaussures d’approche Scarpa pour se rendre sur les spots d'escalade



Leur nom chantant nous donnerait presque envie de parler avec les mains : les Mescalito ne prennent pourtant pas les choses à la légère. Tige déperlante, pare-pierres, semelle intercalaire anti-torsions, semelle Vibram agrippante et laçage ultra précis sont les maîtres mots de ce qui vous attend avec ces chaussures d'approche Scarpa. Leur but ultime ? Vous mener là où vos désirs de grimpeur en herbe le souhaitent. 

Croyez-vous au destin ? Les chaussures d'approche Zodiac, oui ! Sous ce joli nom évocateur se cache pourtant des caractéristiques qui n'ont absolument rien à voir avec le hasard. Au programme : un chaussant ajusté pour une précision ultime à chaque pas, une tige en cuir suédé déperlante pour protéger vos pieds, une doublure naturellement anti-bactérienne et anti-odeurs, une semelle agressive et durable. Côté confort, l'horoscope semble là encore en votre faveur : un bloc de semelle double densité offre un excellent amorti, et une protection en textile au niveau du talon évite les frottements. 


➤ Chaussures d'approche Scarpa - Boutique


Vous ne comptiez pas vous arrêter en si bon chemin ? Vos pieds ne suffiront pas pour vous porter au sommet des plus belles voies, sans une tenue d'escalade digne de ce nom. Ne laissez aucun inconfort se mettre en travers de votre chemin, et concoctez plutôt la tenue qui vous permettra d'aller encore plus haut !


Tenue Karpos pour débuter l'escalade


Karpos K-Performance Climbing Fleece
K-Performance Climbing Fleece - Polaire homme
Karpos
Karpos Futura Pant
Futura Pant - Pantalon escalade homme
Karpos
Karpos K-Performance Hybrid Jacket
K-Performance Hybrid Jacket - Veste hybride femme
Karpos
Karpos Rock Pant
Rock Pant - Pantalon escalade femme
Karpos


K-Performance Climbing Fleece : il suffit de lire son nom pour comprendre dans quel but a été créée cette polaire Karpos ! Son secret ? Une coupe ajustée et des détails pensés pour la pratique de l'escalade, et un tissu résistant à l'abrasion qui ne craint aucune paroi. Dernier détail (de taille) : une fluidité de mouvement maximale, pour laisser libre cours à votre corps d'atteindre les prises les plus exigeantes.

Si les shorts ont la côte en salle d'escalade, en extérieur le pantalon est lui indispensable. Résistant à l'abrasion, stretch et respirant, le Futura Pant est le compagnon idéal pour protéger vos jambes durant votre session de grimpe. Son petit plus ? Des poches très pratiques, pour garder tous vos essentiels à portée de main (ce qui peut se révéler particulièrement pratique tout en haut d'une voie ) ! 

Mesdames, nous ne vous oublions pas, et encore moins la K-Performance Hybrid Jacket. Imperméable et respirante (10K/4K) grâce à sa membrane K-Dry, cette veste hybride est le savant mélange entre protection contre les intempéries, et la chaleur nécessaire pour grimper en tout confort, même à la mi-saison. Sa coupe ajustée permet une totale liberté de mouvements sur la paroi, et lorsque vous assurez. Et parce qu'on sait que vous les adorez, la K-Performance Hybrid Jacket est dotée d'une capuche réglable, pour un véritable cocon de confort !

Il a la grimpe dans la peau : le Rock Pant aime l'escalade, et il est fait spécialement pour cela ! En guise de preuve, ce pantalon d'escalade Karpos vous propose une matière K-stretch pour une totale liberté de mouvement au niveau des genoux et à l'arrière des jambes, une respirabilité idéale pour les passages exigeants, et un ajustement tel qu'il vous fera oublier... que vous le portez ! Le coup de grâce : son traitement déperlant qui empêche eau et saleté de pénétrer à l'intérieur du pantalon. On vous l'avait dit : il a tout bon ! 


Tout est prêt, ou presque, pour vos aventures en chaussons. Reste à connaître les règles de bonne conduite pour grimper en extérieur dans le respect de son terrain de jeu. 


Escalade en extérieur : éthique et règles de bonne conduite


Les règles de bonne conduite de l'escalade en extérieur

Lorsque vous pratiquez l’escalade en extérieur, la plupart du temps, ce sont sur des sites naturels, vierges et parfois même protégés. Soyez vigilant à ne pas abîmer la végétation environnante, en posant votre crashpad par exemple si vous pratiquez l'escalade sur bloc. De même, si vous êtes amené à passer la journée sur un même lieu, ne laissez pas traîner vos détritus et remportez-les dans votre sac à dos en partant. Si vous grimpez sur bloc, ne laissez pas de traces de votre passage. Certains vont même jusqu’à nettoyer les prises avec une brosse douce après chaque session, pour ne pas limer la roche. Certains types de roches sont, en effet, très fragiles, comme, par exemple, le site de Fontainebleau, mythique spot en banlieue parisienne. Et surtout, que vous choisissiez l’escalade en bloc ou en falaise, une chose est très importante : ne jamais oublier de profiter du grand air, des beaux paysages et des rayons de soleil ! 

L'escalade en extérieur vous tend les bras : il ne vous reste plus qu'à passer de la théorie... à la pratique ! Pour toute question sur le choix de votre matériel pour bien débuter l'escalade en extérieur, contactez notre équipe au 01 84 67 14 24 (appel gratuit) ou par email à hello@hardloop.fr. Nous nous ferons un plaisir de vous aiguiller pour la pratique de cette exigeante discipline ! 


➤ Chaussons d'escalade Scarpa - Boutique


Crédits photos (dans l'ordre d'apparition): (1,2,3,6,7)©Scarpa - (4)©wallace769/Pixabay - (5)©Pexels/Pixabay

Laissez un commentaire

Articles liés