Magazine

Millet, 100 ans d’histoire et des ambitions environnementales fortes

Hardloop, le 5 mars 2021
Millet, 100 ans d'histoire

Véritable icône de l’alpinisme et de la haute montagne, la renommée de notre chère marque française Millet n’est plus à faire. Portée par de grands noms de l’alpinisme comme Louis Lachenal, Walter Bonatti, Reinhold Messner, Christophe Profit ou encore René Demaison,  Millet accompagne, depuis maintenant 100 ans, les hommes et les femmes qui écrivent l’histoire de l’alpinisme et de la haute montagne. Installée depuis plusieurs années au cœur des Alpes, à Annecy plus exactement, c’est dans cet environnement spectaculaire et sur les sommets de ce formidable terrain de jeu que la marque conçoit et teste ses produits, grâce à son esprit pionnier et sa volonté d’ouvrir de nouvelles voies. Aujourd’hui, nous vous proposons un voyage dans le temps, à la découverte de cette marque iconique du paysage montagnard. Sa genèse, son évolution et depuis quelques années, ses engagements environnementaux, retraçons ensemble son fantastique parcours à travers le temps !


Millet, de la banlieue lyonnaise jusqu’aux plus hauts sommets mondiaux


Millet, de la banlieue lyonnaise jusqu’aux plus hauts sommets mondiaux

Commençons par faire un grand bond en arrière d’un siècle et rendez-vous en 1921, là où l’histoire de Millet commence ! À cette époque, Marc Millet et son épouse décident de se lancer dans un atelier de fabrication de sacs à provisions et de musettes, près de Lyon. Rien ne prédestinait alors la marque aux grands espaces et à la montagne ! Et pourtant, quelques années après son lancement, en 1928, un premier rapprochement s’effectue lorsque les deux époux décident de s’installer au cœur des Alpes, à Annecy. Dans les années 1930, la marque continue de grandir et gagne en popularité quand elle sort les premiers sacs à commissions munis de bretelles. Pratique pour l’époque ! L’ancêtre du sac à dos venait donc de voir le jour. L’idée faisant son bonhomme de chemin, c’est en 1934 que Millet connaît un rapide succès après la fabrication du premier sac à dos à armatures. Une première ouverture vers les sommets qui lui font de l'œil… !  


En 1945, l’appel de la haute montagne

Nichée au cœur d’un terrain de jeu spectaculaire, c’est véritablement en 1945 que la marque Millet amorce son virage vers la haute montagne. À cette date-là, en effet, les deux enfants Raymond et René Millet prennent le relais de leurs parents à la tête de l’entreprise et décident de concevoir des sacs à dos adaptés à la pratique de l’alpinisme. Et leurs ambitions étaient grandes !

Pour concevoir les sacs à dos les plus techniques possibles, ils décidèrent de s’associer au jeune alpiniste Louise Lachenal pour développer leurs produits et les tester sur le terrain. Brillant alpiniste, ce dernier réalise un véritable exploit, en compagnie de Maurice Herzog, le 3 juin 1950, avec l’ascension de l’Annapurna, première au monde sur un sommet de plus de 8 000 mètres d’altitude. Tous deux évidemment équipés d’un sac à dos Millet spécialement conçu pour l’occasion, l’Annapurna 50.

Engagée dans une perpétuelle démarche d’amélioration, Millet intègre en 1959 son premier conseiller technique sous contrat en la personne de Walter Bonatti. L’objectif ? Développer des produits encore plus techniques et qualitatifs. À titre d’exemple, ce dernier réussit avec René Desmaison en 1963 la première et deuxième face nord des Grandes Jorasses. Un autre exploit d’envergure pour les sacs à dos Millet.

Si la réputation de Millet s’explique principalement par la très grande qualité de ses produits, ce sont bel et bien d’authentiques exploits humains qui ont porté les produits sur les plus hauts sommets mondiaux. (Re)découvrons ensemble le nom de ces hommes, qui, au fil des années, ont donné ses lettres de noblesse à la marque.


Athlètes et techniciens Millet


Grâce à l’expertise et aux tests terrains menés par ses conseillers techniques, Millet dispose d’une solide expérience pour la conception de ses produits et s’impose logiquement comme leader dans la fabrication des sacs à dos pour la montagne. Et pourtant, la marque recherche encore l’innovation qui pourrait creuser encore plus la différence avec ses concurrents.


Le nylon, un nouveau filon pour Millet

Après quelques années de recherche, c’est en 1964 que le miracle se produit. Millet utilise, en effet, pour la première fois, un nouveau matériau pour la fabrication de ses sacs à dos, le nylon. Le Sherpa 50 sera d'ailleurs le premier sac à dos Millet à disposer de ce matériau novateur parmi les produits de la gamme. Et le nylon a plus d’un tour dans son sac ! Grâce à son utilisation, le Sherpa 50 est devenu plus léger qu’un sac traditionnel en coton et surtout imperméable. Plutôt intéressant lorsque l’on connaît la rigueur des ascensions en haute montagne. Lancée dans ses avancées technologiques majeures, Millet développe également à cette période une bretelle révolutionnaire en nylon pour ses sacs à dos. Rembourrée de mousse et surtout sans couture, elle apporte un gain de confort non négligeable pour les alpinistes.


➤ Sacs à dos Millet - Boutique


Des années 80 à nos jours, Millet se diversifie pour conquérir toujours plus de sommets


Millet, de la banlieue lyonnaise jusqu’aux plus hauts sommets mondiaux

Si la réputation de Millet s’est principalement acquise au travers de ses sacs à dos, la marque a choisi de diversifier ses produits afin de répondre à l’ensemble des besoins des alpinistes et des aventuriers. Ainsi, en 1977, la première diversification majeure intervient avec la création du premier vêtement de montagne de la marque, une parka technique dotée de la membrane imperméable et respirante Gore-Tex®. Cette année marque également la genèse de la première gamme de duvets techniques.

Les années se suivent et la gamme Millet s’étoffe de plus en plus. En 1982, elle s’attaque désormais à la montagne au sens plus large, et moins élitiste que l’alpinisme, avec une première collection textile 100 % dédiée à l’escalade, en collaboration avec le grimpeur français Patrick Edlinger. Au début des années 2000, le ski et le trekking viennent compléter la panoplie de Millet puis, plus récemment, le trail running a également pris sa place dans les collections. Que ce soit avec des vestes d’alpinisme, des pantalons de montagne, des gants, des duvets, des chaussures, des doudounes ou encore des sous-vêtements techniques, Millet vous habille des pieds à la tête pour vous accompagner dans vos plus belles aventures en montagne.




Millet K Synth'X Down Hoodie
K Synth'X Down Hoodie - Doudoune alpinisme homme
Millet
Millet K Lightgrid Jkt M
K Lightgrid Jkt M - Polaire homme
Millet
Millet Ubic 20
Ubic 20 - Sac à dos randonnée
Millet
Millet K Down Jkt
K Down Jkt - Doudoune alpinisme homme
Millet


Marque résolument tournée vers les sommets et la haute montagne, Millet est cependant pleinement consciente de l’impact que peuvent avoir ses différentes activités. C’est pourquoi, la marque a fait le choix de l’éco-responsabilité depuis de nombreuses années afin de réduire son impact environnemental et social. Entre décisions et choix stratégiques, objectifs de demain et aide aux populations de montagne, découvrons cet aspect plus méconnu de la marque mais qui n’en demeure pas moins essentiel à ses yeux.


➤ Vêtements de montagne Millet - Boutique


Millet, des objectifs environnementaux et sociaux ambitieux à l’horizon 2025


Millet, des objectifs environnementaux et sociaux ambitieux à l’horizon 2025

Depuis un siècle, Millet s’engage dans la conception de produits toujours plus techniques et plus performants pour la haute montagne. Cet engagement vis-à-vis des pratiquants, la marque française le prend également envers son terrain de jeu qu’est la montagne. Pleinement consciente de l’impact de ses activités sur l’environnement et les hommes, une démarche d’amélioration continue a été mise en place dans le cadre de sa Responsabilité Sociétale de l’entreprise dès 2010. Cette stratégie RSE repose sur 10 piliers, fixant ainsi la ligne de conduite à suivre afin d’atteindre des résultats significatifs et durables :

  1. Développer des produits de qualité et durables
  2. Réduire l'impact environnemental des produits / packaging via l'éco-conception
  3. Privilégier systématiquement l'achat de matières certifiées
  4. Garantir le sourcing des matières d'origine animale
  5. Appliquer et dépasser la réglementation sur l'utilisation des substances chimiques dans les produits et matières premières
  6. Valoriser la production en Europe et dans leurs propres usines
  7. Explorer et mieux connaître leur supply chain
  8. Renforcer leur propre service après-vente et réparation
  9. Collecter et valoriser les produits usagés mis sur le marché
  10. S'engager envers des associations environnementales et sociales

Ces 10 piliers permettent à la marque de se fixer un plan d’action visant à limiter les impacts environnementaux et sociaux de ses différentes activités. Des objectifs à long terme ont ainsi été pris pour chaque problématique et des efforts certains sont mis en place pour les atteindre, voire les surpasser.

Sur le volet environnemental comme sur le volet social, retraçons à présent les mesures prises par Millet et les objectifs ambitieux fixés à l’horizon 2025.


Un référentiel interne d’éco-conception, le label Low Impact

Depuis plus de 10 ans, Millet a pris les devants en matière d’éco-conception avec la mise en place d’un référentiel interne garantissant l’éco-responsabilité de ses produits, le label Low Impact. Mais quelles conditions doit remplir un produit pour pouvoir prétendre à l’obtention de ce label ?

Ce label, dont le but est de mettre en valeur les produits les plus respectueux de l’environnement au sein de la gamme de produits Millet, repose sur 2 critères :

  • L’utilisation de matériaux à faible impact : biologiques, recyclés, bio-sourcés, processus de teinture sans eau, traçabilité des matériaux d’origines animales, utilisation de matériaux d’origine animale garantis sans cruauté, non-museling, traitements déperlants sans substances fluorées…
  • L’utilisation de matériaux certifiés (BlueSign® Approved Fabrics, Oeko-Tex®, Responsible Down Standard, Global Organic Textile Standard…)

Un produit Millet obtiendra donc le label Low Impact s’il répond à une des 3 conditions suivantes : 

Label Low Impact de Millet


À titre d’exemple, la collection Millet Fall/Winter 20 se compose à 51 % de produits disposant du label Low Impact. Les ambitions de Millet étant néanmoins élevées, la marque se fixe pour objectif d’atteindre 100 % de produits certifiés Low Impact à l’horizon 2025 et 100 % de matières éco-responsables utilisées dans sa chaîne de production à l’horizon 2030.


Millet Grands Montets GTX Jkt
Grands Montets GTX Jkt - Veste imperméable homme
Millet
Millet Baikal 750 Reg
Baikal 750 Reg - Sac de couchage
Millet
Millet Friction GTX
Friction GTX - Chaussures randonnée homme
Millet
Millet Prolighter 38+10
Prolighter 38+10 - Sac à dos randonnée
Millet



Une chaîne de production éthique et responsable

Outre l'utilisation des matériaux pour concevoir les produits eux-mêmes, parmi les éléments impactant fortement l’environnement, la chaîne de production se positionne également dans le peloton de tête. Encore une fois précurseur, Millet réalise dès 2002 le premier audit environnemental de ses sites de production. L’objectif de cette démarche ? Disposer d’éléments concrets afin de bâtir un plan d’attaque pour le respect de l’environnement extérieur mais également des travailleurs au sein de ses sites de production. La transparence de la chaîne de production Millet est donc totale, de la matière première jusqu’au produit fini.


Un transport maîtrisé

Première en ligne de mire dans les enjeux environnementaux, la question du transport. Quid de l’avion vs. bateau vs. transport ferroviaire ? Chaque type de transport comporte son lot d’avantages et d’inconvénients, mais Millet essaye au maximum de rapprocher sa production de son siège social en France. Cela permet ainsi de réduire les transports inutiles et d’être beaucoup plus réactif dans le réapprovisionnement de leurs partenaires. Lorsque cela est impossible, ce sont les transports les moins impactant, tel que le bateau, qui sont privilégiés. À titre de comparaison l’avion ne représente que 9% de la part du transport des produits Millet et la volonté affichée est clairement de diminuer ce chiffre dans le futur.

Ainsi en 2020, la part de la production s’effectuant dans les propres usines de Millet, en Tunisie et en Hongrie, atteint 22 %. L’objectif étant bien évidemment d’augmenter ce pourcentage dans les années à venir. De plus, c’est 29 % de la production totale de la marque qui s’effectue en Europe.


Le référentiel Sedex Smeta

Au-delà du choix des matières et la question environnementale du transport, la marque Millet est également concernée par le bien-être des travailleurs dans ses usines. En collaboration avec l’organisation Acte International, 75 % de la chaîne de production Millet est arrivée au niveau des standards sociaux du référentiel Sedex Smeta.

Intégrant les principes des Nations Unies pour les Droits de l’Homme au sein des chaînes d’approvisionnement, ce référentiel d’audit, qui est l’un des plus utilisé dans le monde, se base sur 4 piliers :

  • la réglementation du travail
  • la santé et la sécurité
  • l’éthique dans le business
  • l’environnement

Une fois les différents piliers audités, des plans d’actions correctifs pour les entreprises et les fournisseurs peuvent être élaborés afin d’apporter des améliorations significatives aux deux parties. Millet se fixe pour objectif d’atteindre les 100% de sites audités d’ici 2023. La chaîne de production de Millet se veut donc la plus éthique et la plus responsable possible.

Au-delà de leurs engagements autour de leurs produits et de leurs chaînes de production, le volet social est également un projet qui tient à cœur de la marque. Prendre part à des projets qui ont pour but de rendre la montagne à ses habitants ou de permettre au plus grand nombre de découvrir cet environnement unique, telles sont leurs motivations au quotidien !


Un soutien aux communautés de montagne


Soutien de Millet aux communautés de montagne

Depuis le début de l'aventure, Millet entretient un lien fort avec la communauté verticale. Les athlètes, ambassadeurs et partenaires de la marque viennent des quatre coins du monde et partagent cette passion commune pour la montagne. Les produits développés par Millet s’expriment parfaitement sur le terrain de jeu favori de cette communauté : l’outdoor. C’est pourquoi la marque s’engage aux côtés des communautés de montagnes dans le but de soutenir des projets qui ont un impact social ou environnemental positif.


La Swiss Sherpa Foundation

Cette fondation suisse fondée en 2008 par Patrick Z’Brun voit le jour après une expédition de son fondateur sur les pentes de l’Everest. Sur les pentes du toit du monde, il côtoie les sherpas népalais, sans qui aucune expédition n’est possible. Mais une chose le frappe particulièrement, la précarité du métier et les conditions de sécurité quasi inexistantes. Fort de ce triste constat, l’action de la Swiss Sherpa Foundation s’articule donc autour de 2 pôles : la formation et l’indépendance financière des sherpas et autres peuples de montagne. Ces 2 pôles contribuant à un objectif fort : rendre les sherpas autonomes et maîtres de leur destin, notamment vis-à-vis des grandes agences de voyages qui les emploient.

Au travers de différents cours et formations dispensés par la fondation, de très bons résultats sont obtenus rapidement. L’autonomie des sherpas maintenant acquise, la fondation s’oriente vers d’autres territoires afin de bénéficier à d’autres peuples de montagne. Parmi les territoires ciblés, le Pakistan et l’Argentine avec la même envie : donner aux personnes le moyen de s’assumer et de vivre une vie libre, indépendante et épanouissante.

En plus de soutenir des projets ayant pour but de permettre aux peuples de montagne de se ré-approprier leurs territoires, Millet soutient également des actions visant à faire découvrir cet environnement au plus grand nombre.


L’association 82-4000

Fondée en 2012 par Hugues Chardonnet, l’association 82-4000 a pour but de démocratiser la pratique en montagne et de faire découvrir cet environnement à des personnes issues de milieux défavorisés. Regroupant des passionnés de montagne et des alpinistes, ce sont plus de 100 stagiaires qui sont pris en charge chaque année après 6 ans d’existence. Un succès dont s’étonne toujours le fondateur de l’association : « Le projet 82-4000 dépasse nos rêves initiaux. Au départ, il est né d’une intuition, d’un rêve de partager la montagne avec ceux qui ne peuvent s’y rendre. Nous avons conscience du rôle que peut avoir la montagne dans l’épanouissement d’une personne. Elle apporte de l’ouverture, de la liberté ».

L’engagement de Millet auprès de l’association s’effectue au travers de la fourniture du matériel de montagne afin que les stagiaires réalisent leurs ascensions dans de bonnes conditions et surtout en sécurité.



L’ensemble de ces projets sociaux soutenus par Millet s’inscrivent parfaitement dans sa vision de la montagne et sa devise Rise Up : progresser, s’élever et chercher à repousser constamment ses limites.

Marque phare du paysage montagnard depuis 100 ans, Millet a donc acquis une solide réputation dans la création d’équipements pour la pratique en montagne. Consciente de la fragilité de ce milieu naturel, la marque s’est engagée depuis plus de 20 ans sur la voie de l’éco-responsabilité afin de préserver cet environnement unique. Cet engagement se résume parfaitement au travers des mots de Frédéric Ducruet, ex-directeur général du Millet Mountain Group, dans le rapport sur le développement durable de la marque en 2017 : « Et cela m’amène à me poser une question centrale : Les entreprises qui ne s’engagent pas dans une telle démarche aujourd’hui (éco-responsable), ont-elles réellement un avenir ? ».

Pour conclure, dressons le condensé clair et précis des objectifs de Millet en matière d’éco-responsabilité pour les années à venir :

  • 100% des produits Millet certifiés Low Impact en 2025
  • 100% des matières certifiées (Oeko-Tex® / Bluesign® / RDS®) à l’horizon 2025
  • 100% des sites de productions Millet audités en 2023
  • 100% de matières éco-responsables à l’horizon 2030
  • Être neutre carbone dès 2025

Alors ? Envie de profiter de vos activités de montagne favorites tout en respectant l'environnement ? Optez pour Millet lors de vos activités en montagne ! Vous souhaitez en découvrir plus ou vous avez besoin d’un conseil pour le choix de votre futur équipement de montagne ? N'hésitez pas à contacter notre équipe au 01 84 67 14 24 (appel gratuit) ou par email à hello@hardloop.com pour toutes questions. Nos experts seront ravis de vous renseigner !


➤ Vêtements et équipements Millet - Boutique


Crédits photos : ©Millet

Laissez un commentaire

Articles liés