Service client
gratuit
Retour gratuit sous
100 jours
Livraison gratuite dès
50 €
01 84 67 14 24
Chat
Se connecter
Retour |
Trier par
Catégories
Genre
Marques
Voir 7 de plus
Prix
Voir 2 de plus
Promotion
Recommandé pour
Voir 4 de plus
Type
Membrane
Voir 1 de plus

Chaussures d'alpinisme

(90 résultats)

Les chaussures d’alpinisme, condition sine qua non d’une ascension réussie 

Comme nous, vous admirez les guides de haute montagne. Comme nous, vous aimez l'altitude et l'intensité qu'offre la haute montagne. Comme nous vous êtes fait tatouer "4 810" sur le mollet ; alors comme nous, vous êtes membre de la communauté des alpinistes ! Plus rien ne peut vous arrêter dans votre quête effrénée vers les plus beaux sommets. Plus rien, sauf peut-être un mauvais équipement, inadapté à votre pratique engagée et technique, qui requiert un matériel bien spécifique. A ne pas négliger, vos chaussures d’alpinisme sont donc une composante primordiale de votre équipement de haute montagne. Que ce soit pour escalader des cascades de glace, pour réaliser l’ascension du Mont-Blanc, voire le sommet de l’Himalaya, graal de tout alpiniste, vos chaussures d’alpinisme nécessitent une attention toute particulière. Rigides ou semi-rigides, simples ou doubles : il existe autant de types de chaussures d’alpinisme que de niveaux d’alpinisme et de besoins. Technique, la pratique de l’alpinisme exige des chaussures tout aussi spécifiques, qu’il est compliqué d’appréhender, surtout lorsque l’on débute en la matière. Découvrez ainsi grâce à ce guide tous les éléments à prendre en compte pour bien choisir vos chaussures d’alpinisme, que vous soyez un alpiniste débutant, confirmé ou expert. 

Chaussures d’alpinisme : une construction spécifique 

Les chaussures d’alpinisme sont bel et bien de véritables chaussures de montagne ! Ainsi, bien qu’elles possèdent une forme très ressemblante aux chaussures de randonnée, les chaussures d’alpinisme sont en fait équipées d’un lot de caractéristiques qui leurs sont propres, à commencer par le gabarit. En effet, elles sont d’une taille bien plus conséquente que des chaussures de randonnée. Et ce n’est pas un hasard : les chaussures d’alpinisme sont dédiées à des conditions négatives extrêmes, ce qui nécessite de fait une protection bien plus importante. C’est pourquoi ces chaussures sont bien plus épaisses, et par conséquent bien plus lourdes que des chaussures de randonnée. D’ailleurs, la majorité sont dotées d’une membrane Gore-Tex, qui vient ajouter une épaisseur et rigidité supplémentaires. Cela vous permet ainsi de faire face à la neige et au froid glacial que vous rencontrerez durant vos ascensions de haute altitude. La rigidité est également une composante inéluctable de vos chaussures d’alpinisme, notamment au niveau de la semelle. Le but est de vous assurer une protection maximale sur terrains gelés, mais aussi de vous permettre d’y accrocher des crampons. Ces derniers ne peuvent être fixés que sur des chaussures dotées de débords sur lesquels ils viennent se fixer. De plus, les chaussures d’alpinisme sont conçues pour faire face aux milieux difficiles et rocailleux. A ce titre, des pare-pierres recouvrent l’avant des chaussures d’alpinisme, dans l’objectif de protéger vos pieds des accoups contre les roches et pierres. En plus d’un pare-pierres, un amorti conséquent, notamment sous le talon, vous assure une protection supplémentaire. Par ailleurs, les un système de serrage bien plus élaboré que sur des chaussures traditionnelles est présent : auto-bloquants, les lacets sont ainsi maintenus quelles que soient les conditions de votre ascension. De cette manière, les chaussures d’alpinisme offrent un maintien optimal de vos chevilles, nécessaire pour des terrains abruptes et engagés d’une telle discipline. Enfin, des guêtres peuvent être intégrées directement à vos chaussures, afin d’ajouter une protection thermique supplémentaire au niveau de la tige. Cette option s’apprécie particulièrement pour des ascensions particulièrement alpines comme au Népal par exemple, où règnent températures extrêmes, humidité, neige et glace. 

Au-delà des caractéristiques de base des chaussures d’alpinisme qui vous permettent de les distinguer des autres types de chaussures de montagne, il est possible de trouver différents modèles, chacun dédié à un usage bien spécifique. Connaître les types existants vous garantit un choix adapté en fonction de votre pratique alpine. 

Chaussures d’alpinisme : différents modèles 

4 types de chaussures d’alpinisme existent. Ces types peuvent être divisés en deux catégories. Pour la première catégorie, c’est la rigidité qui distingue un type d'un autre. Dans cette catégorie, nous retrouvons ainsi les modèles rigides et les semi-rigides. Dans la seconde catégorie, c’est le niveau de construction qui permet la distinction. Dans cette catégorie, nous parlons cette fois de modèles simples ou doubles. 

Chaussures d’alpinisme rigides 

Chaussures alpines par excellence, les chaussures rigides sont imposantes, et ainsi celles qui ressemblent le plus aux chaussures de montagne originelles des premières ascensions alpines. Comme leur nom l’indique, ce modèle est doté d’une semelle totalement rigide, idéale pour des terrains extrêmements engagés. Des chaussures d’alpinisme rigides sont ainsi principalement utilisées pour des cascades de glace ou des ascensions alpines hautement enneigées. Ce type de chaussures ne convient par conséquent qu’à des passages spécifiques, et sont inadaptées pour des marches d’approche, car les mouvements sont limités. Toutefois, certains fabricants proposent des modèles rigides avec une tige plus souple, de même qu’un amorti supplémentaire au niveau du talon, afin de les rendre plus polyvalentes. Nous avons sélectionné pour vous nos meilleurs modèles de chaussures d’alpinisme rigides :

-Mountain Guide Pro GTX - Garmont

-Icon Plus GTX - Garmont 

-Nepal Evo GTX - La Sportiva

Chaussures d’alpinisme semi-rigides

Contrairement aux modèles rigides, les semi-rigides offrent un gabarit nettement moins volumineux à ses utilisateurs. Equipées d’une partie plate sur l’avant de la semelle, les semi-rigides laissent de fait une liberté de mouvements plus importante. Comme pour les rigides, ce modèle possède l’ensemble des composantes de chaussures d’alpinisme, à savoir un pare-pierres et des lacets auto-bloquants. En revanche, ce type de chaussures est déconseillé pour les ascensions hivernales, et s’utilise plutôt pour 3 saisons (automne, printemps, été). Dans le même ordre d’idées, les semi-rigides ne conviennent pas pour des pratiques telle que l’escalade glaciaire, réservée au modèle rigide. Le modèle semi-rigide trouve ainsi plutôt sa place sur arête rocheuse ou dans des névés et pierriers. Vous trouverez ci-dessous nos meilleures chaussures d’alpinisme semi-rigides : 

-Kento High GTX Men - Mammut

-Trango Tower GTX - La Sportiva

-Pinnacle GTX - Garmont

Chaussures d’alpinisme simples

Mise à part la rigidité, la construction de vos chaussures joue elle aussi un rôle fondamental au moment de faire votre choix sur un type de modèle. Concrètement, les chaussures d’alpinisme simples sont construites avec un tenant unique, qui permet de réduire fortement leur poids. Si cela n’a aucune incidence sur la rigidité de la semelle, à l’inverse, la souplesse au niveau de la tige s’en voit nettement améliorée. Ce modèle permet donc des expéditions sur terrains accidentés. Toutefois, chaque bénéfice possède son lot d’inconvénients. Dans un premier temps, cette construction simple empêche en effet un séchage rapide, qui peut s’avérer contraignant pour plusieurs jours d’expéditions en haute altitude. De plus, bien que certains modèles soient équipés de guêtres permettant un apport supplémentaire de chaleur, la protection thermique offerte par un modèle à construction simple est nettement inférieure à des chaussures en construction double. Nous vous avons sélectionné ci-dessous des modèles de chaussures d’alpinisme simples : 

-Cevedale Pro GTX - Lowa

-Mt Expert GTX Evo Ws - Lowa

-Mont Blanc Pro GTX - Scarpa

Chaussures d’alpinisme doubles

Les chaussures doubles sont composées de deux parties : la chaussure de base, et un chausson intérieur détachable. C’est grâce à ce dernier que vos pieds, qui ne sont ainsi plus en contact direct avec la partie externe souvent humide comme c’est le cas des chaussures d’alpinisme simples, et sont de fait bien plus protégés du froid. Aussi, le chausson interne sèche rapidement, ce qui vous permet de conserver vos pieds au sec tout au long de votre ascension. Les chaussures doubles sont par conséquent idéales pour des ascensions en très haute montagne, comme l’Himalaya par exemple. Elles sont en revanche inadaptées pour des marches d’approche qui nécessitent une certaine liberté de mouvement. Lourdes et rigides, les chaussures d’alpinisme doubles exigent de redoubler d’effort durant vos ascensions, ce qui les limite à un usage bien spécifique. Toutefois, ce ne sera bientôt plus le cas, car de nombreuses marques commencent à proposer des modèles offrant une meilleure fluidité de mouvements ainsi qu’une réduction drastique du poids, combinant ainsi les avantages de chaussures doubles isolantes avec la légèreté et la souplesse d’une construction simple. Ci-dessous, vous trouverez des modèles de chaussures d’alpinisme doubles :

-Phantom 6000 - Scarpa 

-Nepal Evo GTX - La Sportiva

-Magic High GTX Men - Mammut

Maintenant que les différents modèles ont été passés en revue, il convient de comprendre comment votre niveau d’alpinisme et votre expérience impactent le choix de vos chaussures pour cette pratique.

Chaussures d’alpinisme : niveau et conditions climatiques

Les alpinistes expérimentés le savent bien, il est indispensable de porter une très bonne paire de chaussures pour partir en montagne. En effet, quoi de plus désagréable et dangereux que de devoir s'arrêter en pleine ascension ou de souffrir le martyre parce que vos pieds sont irrités ou frigorifiés ou que votre dos vous torture en raison du manque de maintien au niveau de vos chevilles... Vos chaussures d’alpinisme doivent être sélectionnées en fonction du type de terrain que vous allez rencontrer, de votre vitesse de progression et des conditions climatiques que vous risquez d'affronter. Elles doivent rester confortables et protectrices pour vous ne jamais gâcher votre ascension. Ainsi, comme dans toute discipline, la patience est de rigueur, et ce notamment dans un milieu montagnard qui peut vite se révéler hostile et dangereux par manque d’équipement ou d’expérience. Or, nul besoin de s’équiper de chaussures d’alpinisme faites pour les sommets himalayens pour débuter l’alpinisme. En plus d’être inadaptées, elles risquent de vous fatiguer plus vite que la normale et de vous amener inconfort et instabilité. De plus, selon votre niveau d’alpinisme, la hauteur des sommets atteints sera forcément proportionnelle. De fait, lorsque vous venez de commencer l’alpinisme, il n’est pas nécessaire de se doter de chaussures d’alpinisme hautement isolantes, qui vous feront perdre agilité et précision. 

Ainsi, pour un niveau débutant, des chaussures semi-rigides sont parfaitement adaptées pour une bonne mise en jambe. Grâce à leur poids relativement faible, vous pourrez aborder vos premiers sommets sans faire face à une fatigue intense face à vos premiers longs efforts. En outre, la “climbing zone” des chaussures d’alpinisme semi-rigides, qui constitue la partie avant de ces dernières, vous assure une meilleure précision, pour un pas plus sûr sur des terrains encore hostiles pour vous. Pour finir, un modèle semi-rigide offre une liberté de mouvement qui permet une transition en douceur par rapport à des chaussures de randonnée bien plus souples.  

Pour un niveau intermédiaire à confirmé en alpinisme, qui peut notamment s’illustrer par l’ascension du Mont-Blanc, les besoins sont à ce stade bien différents. En effet, pour faire face aux arêtes abruptes et aux parois techniques, la rigidité est de mise. Des chaussures d’alpinisme rigides sont donc indispensables à ce niveau. Aussi, les températures, qui se font plus basses, et la neige, qui se fait plus dense à ce stade, nécessitent une protection thermique importante, sans pour autant s’apparenter aux températures des sommets népalais. Ainsi, des chaussures rigides à construction simple seront parfaitement adéquates pour ce type d’ascension, voire de sommets supérieurs à 4 000 mètres, comme l’Aconcagua dans les Andes par exemple. L’escalade de cascades de glaces trouve elle aussi sa place avec des chaussures d’alpinisme simples.

Enfin, pour un niveau expert, les sommets à 4 000 mètres sont pour vous de l’histoire ancienne et de nouveaux sommets bien plus engagés vous attendent. A ce niveau, le froid est votre principal problème, c’est pourquoi une construction simple ne suffit plus. Pour envisager de gravir des sommets de plus de 7 000 mètres comme au Népal par exemple, des chaussures d’alpinisme doubles sont nécessaires, sinon indispensables pour éviter tout problème thermique. Le chausson détachable dont sont équipées les modèles doubles permet d’affronter des températures allant jusqu’à -30°C. Comme pour le niveau intermédiaire, la rigidité est de rigueur pour de tels sommets. Vos précédentes ascensions vous auront permis de vous habituer progressivement au poids important des chaussures d’alpinisme rigides, et ainsi des chaussures doubles ne vous poseront normalement pas de problème pour votre ascension.  

Si les chaussures d’alpinisme sont à choisir en fonction de votre niveau et expérience et ainsi du type de sommet et d’altitude auxquels vous allez faire face, il convient de s’intéresser aux types de crampons qui peuvent être utilisés sur chacun des modèles. Car qui dit alpinisme évoque forcément des crampons d’alpinisme, qui vont de pair pour cette pratique engagée. 

Chaussures d’alpinisme et compatibilité avec les crampons

Chaque modèle de chaussures d’alpinisme offre des possibilités limitées quant au choix des crampons. Cela s’explique par la différence de construction qui existe entre des chaussures rigides ou semi-rigides par exemple, dont les débords avant et/ou arrière peuvent varier complètement. Comme pour les chaussures d’alpinisme, différents modèles de crampons existent, avec chacun leurs spécificités et leurs faiblesses et atouts. Pour vous éviter égards et incompréhensions, nous vous avons dressé la liste des différents types de crampons existants, pour lesquels nous vous expliquons à quel modèle de chaussures ils correspondent. 

Crampons à lanières : quelles chaussures d’alpinisme ?

Pour ce type de crampons, aucune difficulté particulière : toutes les chaussures d’alpinisme conviennent ! Cependant, les modèles semi-rigides sont tout de même plus adéquates. En effet, les crampons à lanières sont plutôt flexibles, et s’adaptent donc mieux à des chaussures un peu moins rigides. Cette symbiose de flexibilité vous garantit une facilité accrue pour marcher et ainsi un confort supplémentaire durant votre ascension. 

Crampons semi-automatiques : quelles chaussures d’alpinisme ?

En ce qui concerne les crampons semi-automatiques, deuxième type de crampons d’alpinisme, la présence d’un débord arrière est indispensable sur vos chaussures d’alpinisme. Ce modèle de crampons est de fait particulièrement adapté aux chaussures rigides simples. Avec leur rigidité importante, les crampons semi-automatiques sont rapides à installer en terrain de moyenne montagne, et sont ainsi idéaux pour un niveau intermédiaire d’alpinisme. Ce type de crampons fonctionne aussi sur des chaussures d’alpinisme dotées d’un double débord, ce qui vous offre un champ supplémentaire de possibilités. 

Crampons automatiques : quelles chaussures d’alpinisme ?

Petits derniers de la série, les crampons automatiques s’utilisent uniquement sur des chaussures à double débord. Extrêmement rigides, les crampons automatiques sont adaptés aux ascensions alpines de haute exigence. Ce type de crampons va donc de pair avec des modèles rigides doubles, pour une performance accrue. Vous utiliserez ainsi des crampons automatiques pour gravir une cascade de glace ou un sommet népalais, pour lesquels ils sont extrêmement efficaces. 

Ainsi, comme pour les chaussures, le type de crampons varie en fonction de votre niveau, et donc du terrain sur lequel vous réalisez vos ascensions. Aussi, en matière de chaussures d’alpinisme, de même que pour tout type de chaussures, l’essayage est une phase primordiale. Exigeante, la pratique de l’alpinisme requiert des chaussures  adaptées à votre pointure et, plus largement, à votre pied. 

Chaussures d’alpinisme : l’importance de les essayer

L’essayage de vos chaussures est en effet un moment crucial pour être certain de trouver LA paire qui vous ira comme un gant ! Pour cela, quelques paramètres sont à prendre en compte durant vos essayages. En premier lieu, il est important d’essayer vos chaussures d’alpinisme avec vos chaussettes d’alpinisme. Ces dernières sont généralement très volumineuses, ne pas les mettre au moment de vos essayages peut vous amener à prendre une pointure insuffisante à celle nécessaire une fois équipé de vos chaussettes. Ainsi, lorsque vous essayez vos chaussures d’alpinisme avec vos chaussettes d’alpinisme, assurez vous que vos orteils ont suffisamment de place pour bouger à l’intérieur de la chaussure. De même, faites attention à ce que vos doigts de pied ne touchent pas le bout. Pour en être certain, faites le test en conditions réelles : équipez vos chaussures d’alpinisme de crampons, et donnez de francs coups de pied en avant, pour vérifier que vos doigts de pied ne touchent pas le bout de la chaussure, y compris lors de ce type de mouvements. Si possible, essayez les également sur une pente raide. Si votre pied glisse à l’intérieur lorsque vous tapez le sol, il est possible que vos chaussures soient trop grandes, ou que vos lacets soient trop lâches. Globalement, il est recommandé de choisir des chaussures d’alpinisme avec une pointure supplémentaire par rapport à ses chaussures de ville. Enfin, assurez vous que les chaussures que vous souhaitez acheter sont compatibles avec les crampons que vous avez prévus d’utiliser, mais également à votre utilisation et ainsi votre niveau d’alpinisme

Si vous souhaitez acheter vos chaussures d’alpinisme en ligne, sachez qu’il existe des guides des tailles, qui vous éclaireront sur la taille à choisir selon la marque de vos chaussures. En effet, chaque marque taille plus ou moins différemment : jetez un coup d’oeil au guide des tailles de la marque chez laquelle vous souhaitez acheter votre produit, cela vous donnera de bonnes indications pour éviter de tomber sur des chaussures d’alpinisme inadaptées pour votre pied. 

Trouvez vos chaussures d’alpinisme sur Hardloop.fr

Rigides ou semi-rigides, simples ou doubles : il n’est pas aisé de trouver les parfaites chaussures lorsque l’on débute ou que l’on évolue dans la pratique. Chaque modèle de chaussures d’alpinisme comporte en effet ses spécificités, avec ses avantages et ses inconvénients, qu’il faut prendre en compte pour réaliser un choix éclairé. Ce choix est d’autant plus important que l’alpinisme est une pratique hautement engagée, qui nécessite, comme toute activité de montagne, un matériel spécial et adapté à la fois à sa pratique et au terrain. Avec ce guide, vous pourrez ainsi trouver les chaussures d’alpinisme qui conviennent au mieux selon votre niveau d’alpinisme, et trouver les crampons d’alpinisme adaptés en conséquence. Si des questions ou des doutes persistent pour comprendre comment bien choisir vos chaussures d’alpinisme, notre équipe est à votre disposition au 01 48 58 30 28 (appel gratuit) ou par email à serviceclient@hardloop.fr pour répondre à toutes vos interrogations et vous conseiller au mieux pour vos prochaines ascensions alpines ! 
Voir plus
Lowa
284,95 €
Cevedale Evo GTX - Chaussures alpinisme homme
Scarpa
314,95 €
Ribelle HD - Chaussures alpinisme femme
Scarpa
439,95 €
Ribelle Tech 2.0 HD - Chaussures alpinisme homme
Garmont
284,95 €
Tower 2.0 GTX - Chaussures alpinisme femme
Garmont
284,95 €
Tower 2.0 GTX - Chaussures alpinisme homme
Comment choisir ses chaussures d'alpinisme ?
Lire plus
Garmont
314,95 €
Tower 2.0 Extreme GTX - Chaussures alpinisme
Kayland
284,95 €
Super Rock GTX - Chaussures alpinisme homme
Dolomite
229,95 €
Veloce GTX - Chaussures alpinisme homme
Scarpa
279,95 €
Ribelle S HD - Chaussures alpinisme homme
Millet
269,95 €
Elevation II GTX - Chaussures alpinisme
Lowa
369,95 €
Alpine Sl GTX® - Chaussures alpinisme homme
Lowa
405,95 €
Alpine Expert GTX® - Chaussures alpinisme homme
Salewa
284,95 €
Ws Condor Evo GTX - Chaussures alpinisme femme
Salewa
239,95 €
Rapace Gore-Tex® - Chaussures trekking femme
Salewa
209,95 €
Ms Mtn Trainer Mid GTX - Chaussures trekking homme
-2%
Scarpa
244,96 €239,00 €
Zodiac Tech GTX - Chaussures alpinisme homme
-3%
Scarpa
399,00 €389,00 €
Mont Blanc GTX - Chaussures alpinisme homme
-5%
Scarpa
314,95 €299,00 €
Ribelle HD - Chaussures alpinisme homme
-5%
Scarpa
419,95 €399,00 €
Ribelle Tech HD - Chaussures alpinisme homme
-5%
Hanwag
289,95 €275,00 €
Alaska GTX® - Chaussures trekking homme
-6%
Scarpa
529,95 €499,00 €
Phantom Tech HD - Chaussures alpinisme
-7%
Scarpa
289,95 €269,00 €
Ribelle Lite HD - Chaussures alpinisme femme
-7%
Scarpa
289,95 €269,00 €
Ribelle Lite HD - Chaussures alpinisme homme
-10%
Salewa
219,95 €199,00 €
Ws Crow GTX - Chaussures alpinisme femme
  • 1
  • 2
  • 3
Pour vous offrir le meilleur service, hardloop.fr utilise des cookies. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation.Cliquez ici pour en savoir plus.