Sondes avalanches

(13 résultats)
Trier par

Sonde avalanche, l’outil indispensable pour compléter votre pack de sécurité avalanche 

Vous êtes un amoureux inconditionnel de la poudreuse et des sports de glisse hors des sentiers battus ? Vous avez alors sûrement déjà entendu parler du pack de sécurité contre les avalanches. Comprenant dva, pelle, sonde, ce pack de sécurité augmente vos chances de survie face à une avalanche si vous en êtes la victime, ou vous permet de retrouver une personne ensevelie sous la neige par une avalanche. Si le dva intervient dans la première phase de recherche pour localiser plus ou moins précisément la victime, la sonde avalanche intervient quant à elle durant la seconde phase. Son rôle est d’identifier la profondeur de la neige et ainsi de localiser la profondeur de la victime. La sonde avalanche vous donne ainsi une bonne idée de la quantité de neige à déblayer pour atteindre la victime ensevelie et vous permet de retrouver plus facilement cette dernière. Face à une situation d’urgence telle qu’une avalanche, votre sonde avalanche doit être suffisamment efficace pour vous faciliter la tâche et vous faire gagner de précieuses minutes. On estime en effet à 15 minutes la durée à partir de laquelle une victime d’avalanche voit ses chances de survie diminuer drastiquement. A ce titre, vous devez donc bien choisir votre sonde avalanche, afin d’être équipé au mieux en cas de coulée de neige. Votre sonde avalanche joue, au même titre que le dva et la pelle, un rôle crucial face à une situation dans laquelle chaque minute compte. Pour augmenter votre sécurité en montagne, nous vous recommandons donc d’adopter un pack de sécurité avalanche, et donc d’une sonde avalanche pour venir compléter le dva et la pelle. Aussi, comme tout matériel de sécurité, la sonde avalanche mérite d’être choisie méticuleusement. En effet, toutes les sondes avalanche ne se ressemblent pas et surtout ne se valent pas: différence de diamètre, de longueur, de système de tension… Comment alors trouver la sonde avalanche optimale pour être le plus efficace ? Il serait en effet vain de se doter d’un dva dernière génération et d’une sonde peu efficace qui mettrait à mal vos efforts pour retrouver une victime ensevelie. Nous vous livrons tous les éléments à prendre en compte pour bien choisir votre sonde avalanche

Sonde avalanche : quels critères pour bien la choisir ?

Plusieurs critères sont à prendre en compte pour faire le bon choix de sonde avalanche. En effet, le diamètre, le système de tension, la longueur, le câble et les cordelettes sont des éléments essentiels pour votre sonde avalanche, qui peuvent réellement faire la différence le jour J. Pour éviter toute mauvaise surprise et vous assurer le meilleur équipement de sécurité possible, étudions chacune des composantes d’une sonde à neige

Sonde avalanche : l’importance du diamètre 

Si une sonde avalanche fine peut sembler attrayante à première vue car plus pratique à transporter dans votre sac à dos durant votre session de ski de randonnée ou de ski freeride, un petit diamètre peut vite poser problème à l’emploi. En effet, petit diamètre signifie également moins de rigidité, et ainsi une plus grande souplesse pouvant amener la sonde avalanche à se courber. Or, une sonde avalanche courbée peut vous faire passer à côté d’une victime. Une sonde avalanche avec un diamètre large est donc recommandée pour ce type d’opération, notamment face à de tels blocs de neige, pour lesquels la rigidité est de mise. 

Sonde avalanche : bien choisir le système de tension 

Le système de tension d’une sonde avalanche joue également un rôle déterminant. Face à une avalanche, chaque seconde compte pour retrouver la personne enfouie. Ainsi, pour être le plus efficace possible, le montage et le démontage de votre sonde avalanche doivent être rapides. Cela passe par un système de tension suffisamment rigide, à nouveau, afin que votre sonde avalanche ne se démonte pas à chaque fois que vous la remontez à la surface de la neige. En outre, posséder une sonde avalanche peu rigide peut vous empêcher de ressentir de manière optimale ce que vous sondez, et ainsi de louper votre victime. Le système de tension de votre sonde avalanche doit donc être optimal pour augmenter vos chances de retrouver la victime ensevelie. 

Sonde avalanche : la longueur minimum à respecter 

Pour retrouver une personne enfouie sous la neige, une sonde courte serait bien évidemment peu efficace. De plus, pour sonder correctement, avoir de bons appuis est important. La taille standard d’une sonde avalanche est aujourd’hui d’environ 2,40 mètres, standard qui est d’ailleurs fortement recommandé. Au minimum, vous devrez opter pour une sonde avalanche de 2 mètres de longueur. Aussi, vérifiez que votre sonde avalanche rentre dans votre sac à dos une fois démontée, afin de vous éviter toute mauvaise surprise. 

Sonde avalanche : le câble, la garantie longévité 

Après la longueur, le diamètre et le système de tension, le câble joue lui aussi un rôle primordial lors de vos recherches avec votre sonde à neige. Le câble est en effet la meilleure garantie de longévité de votre sonde avalanche. En effet, en plus de faciliter le montage de votre sonde à neige, il augmente la rigidité de cette dernière, ce qui a priori lui permet de mieux résister et ainsi de durer bien plus longtemps. Ainsi, choisissez plutôt une sonde avalanche montée autour d’un câble, liant chacun des tronçons. 

Sonde avalanche : la cordelette, une option recommandée 

Dernière composante de votre sonde à neige, la cordelette est certes une option, mais que nous recommandons vivement pour être d’autant plus efficace si une avalanche survient. Ainsi, il existe des sondes à neige qui proposent des cordelettes à passer autour du poignet. Cela vous permettra de retirer votre sonde plus rapidement de la neige et donc de gagner en rapidité. Pensez à vérifier que votre cordelette ne soit pas cassée à chaque début de saison, afin de ne pas avoir de mauvaise surprise en tirant sur votre sonde pour l’extraire de la neige

Vous êtes désormais pleinement informé des critères à prendre en compte pour bien choisir votre sonde à neige. Ainsi, vous devez vous assurer de choisir une sonde avalanche avec un diamètre suffisamment important, une longueur d’au moins 2 mètres, un système de tension robuste, un câblage et enfin des cordelettes à passer au poignet. En respectant tous ces éléments, vous augmentez vos chances de retrouver la victime ensevelie, en étant plus efficace et plus rapide dans vos recherches. Toutefois, pour être plus efficace, le matériel ne suffit pas : il s’agit également de savoir s’en servir convenablement ! Pas de panique, nous allons vous expliquer tout cela. 

Sonde avalanche : comment bien s’en servir ? 

Tout d’abord, pour éviter de perdre du temps lorsqu’une situation d’urgence se présente, pensez à bien préparer votre sonde avalanche avant de partir en session de glisse dans la poudreuse. Ainsi, retirez-la de son emballage et rangez-la dans le compartiment dédié à votre matériel de sécurité dans votre sac à dos. Celui-ci doit être facilement accessible et fermé, pour ne pas risquer de perdre votre équipement en cours de route. Passons maintenant au vif du sujet, à savoir comment utiliser sa sonde à neige. Une fois la position de la victime identifiée avec le dva, déployez la sonde avalanche, et procédez à un sondage précis, en partant du centre de la croix finale avec un intervalle de 30 cm. Suivez la méthode du schéma en spirale, qui est reconnue comme la plus efficace à ce jour. La graduation que vous relèverez sur la sonde vous permettra de connaître la profondeur de la neige, et ainsi la profondeur d’ensevelissement de la victime. Une fois ces étapes réalisées, vous pouvez commencer à pelleter méticuleusement pour déneiger la victime. Pour ne pas paniquer si une avalanche survient, l’idéal reste de s’entraîner avec votre matériel de sécurité, et notamment votre sonde avalanche, afin de bien connaître votre équipement et d’être ainsi plus efficace en situation d’urgence et de stress. 

Trouvez votre sonde avalanche sur Hardloop.fr

Que vous soyez adepte de ski freeride et de ski de randonnée, vous devez toujours emporter avec vous votre sonde avalanche, au même titre que le reste de votre pack de sécurité montagne, à savoir votre dva et votre pelle. Pour augmenter vos chances de survie ou pour vous permettre de retrouver une victime enfouie sous une avalanche, la sonde avalanche joue un rôle primordial qui ne doit pas être minimisé et qui peut vous faire gagner de précieuses minutes. Malgré la lecture de cet article, une question ou un doute persistent face au choix de votre sonde avalanche ? Contactez-nous par téléphone au 01 58 48 30 20 (appel gratuit) ou par email à hello@hardloop.fr. Nos experts vous aiguilleront dans la recherche de votre sonde avalanche pour vos prochaines aventures enneigées !