Magazine

Comment bien farter ses skis ?

Hardloop, le 29 janvier 2020


Comment bien farter ses skis

La poudreuse est tombée, et vous rêvez de tracer vos propres lignes dans ces belles coulées de neige ? Dans ce cas, n’attendez pas et préparez vite vos affaires de ski ! Toutefois, qui dit préparation des skis, dit également fartage des skis. Processus indispensable pour entretenir ses skis, le fartage de vos skis vous permet en effet de conserver la capacité de glisse de vos skis. Réalisé soi-même ou par des professionnels, le fartage de vos skis est ainsi une étape importante à réaliser en fin de saison de ski. Intérêt de farter ses skis, matériel de fartage indispensable, étapes pour farter ses skis..., découvrez comment farter ses skis soi-même et comment bien les entretenir ! 


Farter ses skis : plus qu’une utilité, une nécessité !

Comment farter une semelle de ski

Afin de vous permettre de tracer vos plus belles courbes sur les pistes de ski ou d’être aussi rapide que nos athlètes français en biathlon et ski nordique sur les pistes damées de ski de fond, vos semelles de ski sont dotées d’une structure destinée à vous faciliter la glisse sur la neige. Ainsi, de petits sillons obliques permettent à vos spatules d’évacuer l’eau qui peut s’accumuler lorsque vous skiez. Or, farter ses skis revient à améliorer les propriétés d’évacuation de la semelle, et à la protéger par la même occasion de tout phénomène d’oxydation. En effet, le fart, appliqué lorsque vous fartez vos skis, contient du fluor qui permet à votre semelle de ski de repousser l'eau, et ainsi de mieux glisser sur la neige : à vous les descentes à toute vitesse ! Vous l’aurez compris, rien de tel que de farter ses skis pour conserver la capacité de glisse de ceux-ci ! 

Maintenant que vous avez saisi l’importance de farter ses skis, une question vous brûle les lèvres : comment farter ses skis soi-même ? Si farter ses skis soi-même semble a priori difficile, cette option offre toutefois ses avantages par rapport à un fartage par un professionnel du ski. En effet, une fois équipé du matériel adéquat et les quelques gestes de base adoptés, farter ses skis devient un véritable jeu d'enfant ! Cela vous permet également de farter vos skis aussi fréquemment que vous le souhaitez, tout en vous évitant de vous déplacer : un véritable point positif qui fait toute la différence. Ainsi, si vous souhaitez découvrir comment farter ses skis soi-même, ne bougez pas, vous êtes au bon endroit ! Matériel de base, types de farts, étapes à suivre : nous vous livrons tous les éléments pour savoir comment bien farter ses skis soi-même


➤ Matériel de fartage & d'affûtage - Boutique


Comment farter ses skis : le matériel indispensable

Fart de ski de fond

Contre les idées reçues, farter ses skis soi-même est à la portée de tous, à condition d'être suffisamment consciencieux et de respecter quelques gestes de base pour ne pas abîmer ses skis. Aussi, s'il faut compter environ une centaine d'euros pour acquérir votre matériel de fartage, sachez que vous pourrez utiliser celui-ci durant plusieurs années, ce qui représente donc un investissement à long terme qui sera bien rentabilisé ! Intéressons-nous donc de plus près au matériel de base à adopter pour farter ses skis soi-même et devenir un véritable pro du fartage de skis


Equipement de base pour farter ses skis

Pour améliorer la glisse de vos skis, quelques éléments sont à prévoir. Ainsi, pour farter ses skis, vous aurez besoin des outils suivants :

  • 1 pain de paraffine de nettoyage qui vous permet de nettoyer la semelle de vos skis avant de procéder au fartage de vos skis. L'étape du nettoyage de vos semelles de ski est en effet indispensable car elle permet au pain de fart de mieux adhérer
  • 1 pain de fart que vous faites fondre avec le fer à farter et que vous étalez de manière uniforme sur la semelle de vos skis
  • 1 fer à farter qui vous permet de faire chauffer et d'étaler le pain de fart mais également le pain de paraffinage de nettoyage sur la semelle de vos skis durant la première étape de nettoyage 
  • 1 racloir pour gratter la couche supérieure du pain de paraffine de nettoyage lors du nettoyage de vos skis, mais également le pain de fart pour éliminer la couche superflue de fart et obtenir une finition parfaite 
  • 1 brosse bronze pour enlever les derniers résidus après avoir gratté le pain de fart ou le pain de paraffine avec le racloir
  • 1 pinceau doux qui élimine avec encore plus de précision les derniers résidus, que ce soit après le nettoyage ou après le fartage de vos skis


Swix T77 Waxing Iron Economy
T77 Waxing iron economy, 220V - Fer à Farter
Swix
Swix F4-100C Glidewax Liquid
F4-100C Glidewax Liquid (100ml) - Fart
Swix
Swix Racloir Plexi
Racloir Plexi 4 mm
Swix
Swix Brosse Nylon
Brosse nylon
Swix


Une fois ce matériel de base acquis, il convient de s’intéresser au type de fart que vous allez appliquer sur vos skis. En effet, selon le type de neige, la température, et l’hygrométrie (le taux d’humidité dans l’air), le fart appliqué sur la semelles des skis ne sera pas le même. Universel, coloré, accélérateur ou encore pour le ski nordique : découvrez tous les différents types de farts pour ski !


Les différents types de farts

Différents types de farts existent, chacun étant destiné aux conditions de neige rencontrées. Ainsi, le fart est un revêtement spécifique généralement composé de fluor, qui offre des propriétés hydrophobes particulièrement intéressantes pour améliorer la qualité de glisse de vos semelles de skis. En effet, plus vos semelles de ski évacuent l'eau créée par le contact avec la neige lorsque vous skiez, moins celles-ci seront sujettes à une action de "ventouse" qui vous empêche de glisser efficacement. Le fart a donc pour rôle de gérer cette incidence, en vous permettant d'évacuer efficacement l'eau accumulée. Toutefois, la neige rencontrée n'offre jamais le même taux d'humidité ni la même consistance. Ainsi, à chaque type de neige correspond un fart approprié.

Si sur une neige fraîchement tombée un fart “dur” est idéal, en revanche sur une neige transformée un fart universel sera plutôt recommandé. Une neige plutôt artificielle, quant à elle, préfèrera des farts avec additifs pour protéger vos semelles de ski de l’abrasion. Fart universel, fart coloré, fart accélérateur et fart pour le ski nordique : nous vous livrons toutes les clés pour vous y retrouver parmi les différentes typologies de farts et savoir comment farter ses skis.

Les farts fluorés

Particulièrement performants sur neige humide, les farts fluorés sont généralement utilisés au printemps et offrent de grandes capacités hydrophobes. Ainsi, le sigle LF (Low Fluor) est apposé sur les farts faiblement fluorés, plutôt utilisés en cas de neige humide. Le sigle HF (High Fluor) contient, à l’inverse, beaucoup de fluor, et s’utilise plutôt face à une neige fraîche. Vous trouverez également le sigle CH, qui correspond à un mélange d’hydrocarbures destiné au ski de compétition. Enfin, le sigle F est un fart de compétition et d’entraînement intensif. 

Les farts universels

Fart le plus répandu, le fart universel est sans aucun doute le fart le plus adapté pour une majorité de conditions de neige et de températures. En effet, les farts universels s’utilisent pour des températures d’air comprises entre -8°C et 15°C, ce qui correspond à une large catégorie de conditions. Disponibles sous forme liquide ou solide, les farts universels s’appliquent aisément sur les semelles de skis.

Les farts colorés

Pour affronter des conditions spécifiques, vous pourrez également trouver des farts colorés. Ainsi, un fart vert correspond à une neige très froide, avec des températures comprises entre -12°C et -32°C et un taux d’humidité de plus de 80%. Le fart bleu, quant à lui, contient des fluorocarbures et des paraffines, particulièrement efficaces par temps moins froid, avec des températures de -6°C à -12°C. Vous pourrez également trouver des farts violets, recommandés pour des températures avoisinant les -8°C à -2°C, et des farts rouges, à utiliser entre -4°C et 1°C. Enfin, les farts jaunes sont idéaux pour la fin de saison, avec des températures comprises entre 0 et 10°C et une neige mouillée

Les farts accélérateurs

En plus des farts traditionnels, on peut avoir recours à un spray “accélérateur” pour obtenir une meilleure glisse. Réservée à la compétition, cette finition conditionnée sous forme d'aérosol s’utilise avant chaque descente pour booster votre vitesse de glisse.

Les farts pour le ski nordique

Pour les adeptes de ski de fond, sachez qu'il est également très important de farter régulièrement ses skis nordiques pour conserver vos capacités de glisse sur les pistes damées. Toutefois, la méthode est quelque peu différente selon qu'il s'agisse d'une pratique du ski de fond en classique ou d'une pratique en skating. Ainsi, pour une pratique en skating, la procédure est la même que pour des skis alpins. Pour une pratique du ski de fond alternatif, il s'agit de farter la semelle des skis sans mettre de fart sur la zone de retenue. Sur cette zone, un fart de retenue sera utilisé, qui demande toutefois un fartage assez technique et ainsi une maîtrise importante du skieur. 

Aussi, de nombreux farts sont aujourd'hui biodégradables, afin de ne pas laisser d'autre trace sur votre passage que celle de vos skis !


➤ Produits de fartage Swix - Boutique


Une fois votre fart choisi, une question vient alors à point : comment farter ses skis ? Nettoyage, étapes à suivre : suivez scrupuleusement notre mode d’emploi pour bien farter ses skis et devenir le roi de la glisse !


Comment farter ses skis : les étapes à suivre

Comment farter ses skis

Le nettoyage de la semelle, une étape inévitable pour farter ses skis

Avant même d’attaquer le fartage des skis, une étape préalable s’impose : le nettoyage des skis ! Véritables aimants à saleté, les skis amassent ainsi de nombreux indésirables, à l’image de la graisse de remontées mécaniques, la terre, et autres crasses présentes en station. Le nettoyage de vos skis est donc une étape indispensable avant de réaliser le fartage de vos skis, afin de préparer la semelle de ses skis à accueillir un fart neuf et à s’en imprégner.  Assurez-vous, avant de procéder à cette étape, que la semelle des skis est à température ambiante afin d’éviter tout choc thermique. Ainsi, il s’agit en premier lieu d’étaler la paraffine, qui nettoiera en profondeur la semelle des skis. Il convient pour cela de régler le fer à farter à 100°C, en vue de faire fondre la paraffine. Une fois cette étape réalisée, la paraffine doit ensuite être étalée de manière homogène sur toute la surface de la semelle avec le fer chaud. Pour cela, il est important de toujours garder le fer en mouvement, et de veiller à ce qu’il n’y ait aucun crépitement, signe que votre fer est trop chaud. Une fois la paraffine parfaitement étalée, la dernière étape consiste à la retirer avec un racloir à ski. Raclez plusieurs fois en respectant le sens de la glisse jusqu’à ce que vous l’ayez complètement enlevée. Si vous obtenez une paraffine noircie, cela signifie qu’elle a bien absorbé toutes les impuretés de la semelle de ski. Puis, munissez-vous de votre brosse pour skis et brossez la semelle dans le sens de la glisse, de l’avant vers l’arrière de vos skis, pour éliminer les derniers résidus. Vous pouvez également utiliser un pinceau à ski pour finir de nettoyer vos skis et les débarrasser des dernières impuretés. 


Farter ses skis : la méthode à suivre

Une fois l’étape du nettoyage terminée, vient alors le moment de passer aux choses sérieuses : le fartage des skis ! Pratiquement identique à la méthode de nettoyage, cette étape consiste ainsi à étaler le fart que vous avez choisi sur toute la semelle grâce au fer à farter que vous chauffez à 100°C, uniformément et en évitant tout crépitement. Comme pour l'étape de nettoyage de vos skis, veillez à ne pas laisser le fer à farter immobile sur vos semelles de skis, pour éviter de brûler celles-ci. En revanche, il conviendra ici de laisser reposer la substance durant au moins deux heures, afin que la semelle de ski s’imprègne complètement, et que la paraffine remonte en surface. Une fois cette durée respectée, vous pourrez racler la paraffine avec, comme précédemment, le racloir pour skis, toujours dans le sens de la glisse. Un dernier coup de brossage et/ou de pinceau vous permettra d’enlever les derniers résidus. Vous voilà alors paré de skis prêts à s’adonner aux joies de la glisse !


➤ Matériel de fartage - Boutique


Bien farter ses skis : et le fartage à froid ?

Farter ses skis à froid

Plus rapide et plus économique, le fartage à froid est également une possibilité pour vos skis. Vous trouverez ainsi dans le commerce des produits de fartage liquide, sous forme d’aérosols ou de sticks avec mousse applicative. Pratique lorsque vous n’avez pas beaucoup de temps, le fartage à froid reste toutefois un fartage en superficie, et ne permet pas, contrairement au fartage à chaud, de régénérer la semelle de ski en profondeur. Par ailleurs, cette méthode de fartage de vos skis n’exclut pas un nettoyage préalable pour éliminer toutes les impuretés.



Farter ses skis soi-même : quels avantages ?

Farter ses skis soi-même

Si farter ses skis peut paraître au premier abord compliqué, il suffit simplement de respecter les précédentes étapes. Aussi, vous pourrez trouver des kits complets de fartage pour une centaine d’euros, qui pourront ainsi servir durant plusieurs saisons. Réaliser le fartage de ses skis soi-même vous évite ainsi tout d'abord de vous rendre chez un professionnel du ski, ce qui est plutôt pratique, mais également de laisser reposer plus longtemps le fart sur vos skis, ce qui lui permet d'être mieux absorbé par vos skis et donc de durer plus longtemps. Pour être à l’aise, vous pouvez aussi très bien assister à un premier fartage de vos skis effectué par un professionnel, qui vous montrera comment farter ses skis avant que vous ne preniez la main ! 


Prendre soin de ses skis : le stockage post-saison de ski

Bien stocker ses skis

Outre le fartage des skis, indispensable pour prendre soin de vos skis durablement, le stockage de vos skis post-saison est également important pour que vos skis restent en bon état de nombreuses années. Pour assurer un bon entretien de vos skis, nous vous conseillons de réaliser les premières étapes de fartage en fin de saison hivernale, à savoir le nettoyage de vos skis, ainsi que la pose de paraffine et du fart. Laissez vos skis tels quels dans votre espace de stockage, à l'abri de toute source de chaleur durant la période estivale. Ce processus permettra ainsi aux semelles de vos skis de bien imprégner le fart appliqué. En début de saison hivernale, vous pouvez utiliser votre racloir à skis pour effectuer la dernière étape avant votre première sortie ski ou bien profiter de votre première descente pour racler naturellement vos semelles de ski. Enfin, le dernier conseil que nous pouvons vous donner pour bien stocker vos skis est de veiller à ce qu'ils soient complètement secs avant de les stocker, notamment afin d'éviter que les carres rouillent, par exemple. 


L’importance d’affûter régulièrement ses skis

Comment affûter ses skis

Si le fartage des skis est important pour conserver la capacité de glisse de ceux-ci, l’affûtage des skis est également primordial pour permettre à ceux-ci de rester performants à travers les saisons. Indispensables pour un bon contrôle de votre trajectoire, les carres de ski vous permettent en effet de rester stables dans les virages. Pour vérifier leur état, vous pouvez réaliser un test simple : passez votre ongle délicatement dessus, si celui-ci est rayé, cela signifie que votre carre de ski est suffisamment affûtée. Dans le cas contraire, un affûtage de vos skis s’impose, d’autant plus en début de saison, où la neige est souvent dure et nécessite des carres de ski bien aiguisées. Tout comme pour le fartage, vous pourrez trouver des kits d’affûtage complets pour bien entretenir vos skis. Un peu plus technique que le fartage, l'affûtage de vos skis reste toutefois accessible et ainsi réalisable chez soi. Pour affûter ses skis soi-même, il vous suffit simplement de vous munir de l'équipement suivant : 

  • 1 paire d'étaux ou 2 tréteaux qui vous permettront de poser vos skis et de les maintenir bien à plat durant l'affûtage de vos skis
  • 1 équerre qui vient se placer perpendiculairement à la lime pour vous aider à tenir celle-ci 
  • 1 pince qui vous permettra de maintenir la lime sur l'équerre durant l'affûtage de vos skis
  • 1 lime qui servira à l'affûtage de vos carres de ski ou une affûteuse de carres
  • 1 lime diamant pour retirer le fil laissé par le passage de la lime durant l'affûtage de vos skis
  • 1 brosse pour nettoyer les résidus après l'affûtage de vos skis
  • 1 base edge afin de maintenir la lime dans le bon angle d'affûtage

Ainsi, il convient dans un premier temps d'affûter vos carres de skis du côté de la semelle de vos skis. Placez donc vos skis à l'envers et la semelle vers vous. Placez la lime dans le Base Edge, avec un angle prédéfini, généralement à 90° ou moins si votre niveau de ski est élevé. Dans ce cas, vous pouvez optez pour un angle encore plus bas, jusqu'à 87° pour les amateurs de pentes raides et gelées. Posez le Base Edge à plat contre la semelle de vos skis, et tirez vers vous en gardant le Base Edge contre les carres de vos skis. Une fois cette étape réalisée, il s'agit à nouveau d'affûter vos skis en plaçant ceux-ci du côté des carres de ski. Autrement dit, cela revient à placer vos skis sur l'une des carres. Munissez-vous de votre pince, et placez la lime sur l'équerre. Ensuite, il s'agit de tenir la lime et de tirer à nouveau vers soi, le long des carres de ski. Vous devrez ensuite répéter cette opération de l'autre côté de votre ski pour un affûtage homogène. Pour encore plus de facilité, vous pouvez vous doter d'une affûteuse de carres, particulièrement pratique, qui maintient parfaitement la lime dans le bon axe et facilite toutes ces étapes. Pour finir, la brosse vous permettra de nettoyer la carre de vos skis et d'éliminer les potentielles limailles accrochées, tandis que la lime diamant vous permettra de retirer le fil laissé le long de la carre par le passage de la lime. Pour les plus minutieux, il est également possible d'avoir recours à une gomme à carre pour déparfaire l'angle de la carre et l'arrondir légèrement, afin d'apporter plus de tolérance à ses skis


Swix Etau
T144 - Etau
Swix
Swix Affûteuse de carres
Affûteuse de carres 80 mm
Swix
Swix Affûteuse avec limes
Affûteuse avec limes de 40 mm
Swix

➤ Matériel d'affûtage - Boutique


Vous avez une question ou un doute concernant le fartage de vos skis ? Contactez notre équipe au 01 48 58 30 28 (appel gratuit) ou par e-mail à hello@hardloop.fr. Nous vous aiguillerons avec plaisir pour bien farter et entretenir vos skis et vous assurer une belle saison de ski

➤ Matériel de fartage & d'affûtage - Boutique


Crédits photos (dans l'ordre d'apparition): (1,3,4)©Swix - (2,8)©Rossignol - (5,6,7)©Black Diamond - (produits)©Hardloop.fr

Laissez un commentaire

Articles liés