Magazine

Comment bien choisir un harnais pour chien ?

Hardloop, le 20 juillet 2022
Comment bien choisir un harnais pour chien

 

Que ce soit pour la promenade quotidienne en ville, une sortie randonnée à la campagne ou pour pratiquer une activité sportive avec lui, il est toujours recommandé d'équiper votre chien d'un harnais. La raison est assez simple : contrairement au collier, ses sangles n'appuient pas sur la gorge de l'animal qui tire. En cela, le harnais pour chien évite donc de nombreux maux à l'animal, tels que des possibles irritations, essoufflements, toux de trachéite ou encore déformations du cou. Oui, rien que ça.

Pour aller un peu plus loin, le port du harnais est même plus que recommandé selon la race de votre animal de compagné préféré. En effet, les chiens de type brachycéphale (ou chiens au « nez écrasé » en français, comme les bouledogues, boxers, pékinois...) ont des problèmes respiratoires que le collier n'arrangerait pas du tout ! Mais pour équiper votre toutou d'un tel équipement, encore faut-il savoir le choisir (le harnais, pas le chien) ! Entre les différents types, le choix de la bonne taille ou encore sa délicate mise en place, nous vous expliquons tout ce qu'il y a à savoir pour bien choisir un harnais pour chien.

 

Choisir le harnais pour chien adapté à sa pratique

Exactement comme pour un humain qui possède différentes chaussures pour pratiquer ses activités, il existe des harnais adaptés à toutes les pratiques canines. On retrouve ainsi trois grandes familles de harnais : 

  • les harnais classiques
  • les harnais de traction 
  • et enfin les harnais spécialisés

 

#1. Le harnais classique ou de marche

C’est le modèle de harnais pour chien le plus répandu sur le marché. Plutôt court, il s’arrête généralement au milieu du dos de l’animal pour ne pas le gêner tout en lui offrant un bon confort. Encore une fois, il est possible d’en distinguer trois types avec chacun sa particularité :

  • Le harnais en H comporte une sangle autour du cou et une autour de la poitrine, reliées par des sangles présentes sur le dos et sous le poitrail de l’animal. L’attache se fait au milieu du dos.
  • Le harnais en X ou en Y se divise, lui, en deux sous le poitrail afin de laisser la gorge du chien complètement libre. Ce harnais permet au chien de mieux respirer.
  • Le harnais en T relie une large sangle qui passe devant le poitrail à une qui passe autour de la poitrine de l’animal. Il est le harnais le plus simple à enfiler, mais la large bande en T peut tenir chaud à l’animal ou encore le gêner dans ses mouvements.

Idéal pour la promenade ou le quotidien, le harnais classique offre un bon confort au chien tout en lui laissant une belle liberté de mouvement. Aussi, il comporte le plus souvent une poignée sur le dessus pour aider son chien si besoin ou pour le garder contre soi. Mais attention, ce harnais n'est pas adapté pour faire tirer votre chien. Pour une telle pratique, c'est le harnais suivant, le harnais de traction, qui vous intéressera !

 

Comment bien choisir un harnais pour chien

 

#2. Le harnais de traction ou d’activités

Spécialement conçu pour les activités canines attelées, le harnais de traction permet au chien de tirer en s’appuyant sur son poitrail, sans le déranger ou le blesser. Il offre ainsi une meilleure stabilité, un meilleur confort et un transfert de puissance optimal. Mais surtout, il protège le chien en lui libérant la respiration, en dégageant son articulation de l’épaule et de la hanche tout en évitant les frottements.

Ce type de harnais de traction pour chien est donc particulièrement recommandé pour les sports tractés tels que le canicross, le cani-VTT, l’attelage sur terre ou le traîneau. C'est Le harnais à favoriser pour tous ceux qui aiment se dépenser avec leur toutou !

 

Comment bien choisir un harnais pour chien

 

#3. Le harnais spécialisé ou de travail

Ces harnais spécialisés sont les moins courants puisqu’ils ont des utilités très spécifiques. Ils s’adressent surtout aux chiens d’assistance, de secours ou d’intervention. Selon le travail demandé au chien, sa conception ou ses détails changeront. Dans tous les cas, il comporte une ou plusieurs poignées (toujours pour aider l'animal à franchir des obstacles), assure une bonne sécurité de l’animal tout en étant très robuste et polyvalent. On en retrouve, par exemple, chez les chiens d'avalanche ou de recherche de victimes en tout genre. 

Choisir la bonne taille de harnais pour chien

Une fois que vous savez quel harnais est adapté à votre pratique, il vous reste à déterminer la taille de ce dernier, qui doit être parfaitement adapté à la morphologie du chien. On le répète, mais le but est de libérer les épaules de l’animal, qu’aucune pression ne soit exercée sur sa trachée et que le tout soit confortable, sans aucun frottement. Tous ces points sont importants car un harnais mal calibré peut causer beaucoup de tort à l'animal !

Pour bien choisir la taille du harnais de votre chien, il faut donc que vous connaissiez les différentes mensurations de votre chien. Pour cela, munissez-vous d’un mètre de couturière (ou mètre ruban). Attention, car les équipementiers canins peuvent demander différentes mesures, telles que :

  • Le tour de poitrail : c'est l’endroit le plus large de la cage thoracique de l’animal, juste en arrière des pattes avant. Il faut ajouter 5 cm à votre mesure pour obtenir la taille correspondante au harnais.
  • La demi-encolure : elle se mesure depuis la pointe du sternum (os pointu situé au milieu du poitrail) jusqu’à l’avant du garrot (jonction du cou et du sommet des épaules), d’un seul côté.
  • Le tour du cou : il s’agit de mesurer la circonférence du cou de l’animal, sans trop serrer. Suivant le volume de poil de l’animal, ajoutez 2 à 5 cm pour définir la taille idéale.
  • Le poids du chien : sans surprise, c’est le poids de votre chien.

Dans tous les cas, prenez le temps de lire le guide des tailles fourni avec le produit. Si vous hésitez entre deux tailles, choisissez la plus grande des deux. Vous pourrez toujours resserrer les sangles du harnais, alors qu'il sera plus compliqué de faire maigrir votre chien !

Bien mettre en place le harnais

Placer correctement un harnais pour chien est une science très délicate qui demande un peu de pratique, que ce soit pour votre animal de compagnie ou pour vous ! On vous recommande donc de suivre les petites étapes suivantes pour faciliter les manipulations :

  • En premier lieu, pour bien installer le harnais, faites assoir votre chien et placez-vous derrière lui. Ainsi, vous aurez un meilleur accès à ses pattes et à sa poitrine.
  • Pensez bien à laisser les sangles lâches, ouvertes au maximum, afin de vous faciliter la vie et de passer le harnais plus aisément.
  • Ensuite, enfilez l’avant du harnais. S’il est en forme H, c’est le collier qu’il faut passer en premier. S’il est de forme X ou Y, c’est le poitrail. Dans tous les cas, terminez par l’arrière.
  • Assurez-vous que les sangles soient bien à plat sur le corps du chien, afin que cela ne le gêne pas lorsque vous serrerez le tout !
  • Enfin, ajustez les sangles. Vous devez pouvoir passer deux doigts entre le harnais et le corps du chien. Sinon, c'est qu'il est trop serré ou au contraire, pas assez. 

 

Une fois le harnais mis en place, il est facile de détecter s’il est bien installé. Par exemple, si vous constatez des frottements autour de la zone du harnais, avec des rougeurs ou des poils abimés, c’est qu’il est mal ajusté. Aussi, si votre chien se débat ou cherche à retirer son harnais, c’est que quelque chose cloche. Dites-vous bien que le comportement de votre chien ne doit pas changer lorsqu’il porte son harnais.

Une petite astuce est d’habituer votre chien à son nouvel harnais avant même qu’il ne le porte. Pour cela, n’hésitez pas à lui laisser le temps de le découvrir en le déposant près de lui, quand il joue ou qu’il mange sa friandise. Il s’y habituera et serra moins stressé lors de son premier essai : c’est de l’éducation positive.

 

Comment bien choisir un harnais pour chien

 

Quel harnais pour un chiot ?

Un harnais, ce n’est pas seulement pour les chiens mais bien aussi pour les chiots ! En effet, ils sont parfaitement adaptés à l’apprentissage de la marche en laisse avec toujours les mêmes bienfaits pour l’animal : protéger son cou, répartir la tension et apporter davantage de confort.

Comme pour toutes les activités effectuées avec votre petit chien, c’est bien la durée qui doit être adaptée. Par exemple, pour un chiot encore assez jeune, quelques premières sorties d’une dizaine de minutes suffiront à familiariser l’animal avec le harnais, la laisse et le vrai monde. Quand il sera plus grand, il pourra alors passer une discipline où la durée des sorties est nettement supérieure : le canirando !

 

Comment bien choisir un harnais pour chien

 

La pratique du canirando

Le canirando est un sport qui consiste à randonner avec son chien, et ce sur des distances et des durées plus ou moins longues. Il nécessite ainsi un équipement particulier afin d’équiper son chien face à la distance, au terrain ou aux intempéries que l’on peut rencontrer en chemin. On vous conseille ainsi un harnais de canirando, un sac à dos afin que votre chien puisse emporter ses petites affaires (croquettes, eau, sacs à déchets, …), une laisse ainsi qu’une petite gamelle portative !

Lors de la canirando, le but est de marcher tout en étant aidé, voire tiré par son chien. Cette pratique permet, en plus de défouler l’animal, de le sociabiliser et de renforcer les liens qu’il peut entretenir avec son maître.

On vous propose d’ailleurs l’article Randonnée avec son chien : tout savoir pour avoir les meilleurs conseils sur la cani rando !

Pour aller encore plus vite : la pratique du canicross

Version plus rapide du canirando, le cani-cross consiste à courir avec son chien relié à soi. Pratique très appréciée des joggeurs et des traileurs, ce sport peut être exercé en loisir comme en compétition. Bien entendu, il nécessite lui aussi un équipement adéquat, afin de ne prendre aucun risque inutile, tant pour vous que pour votre chien ! En plus de vos accessoires classiques, on vous recommande donc de vous équiper avec le matériel suivant :

  • Un harnais de canicross, adapté à la traction.
  • Une ceinture : idéale pour courir avec son chien, elle offre un système de tractation parfait pour les activités canines dynamiques et répartit intelligemment la charge pour toujours plus de fun, de confort et de performance !
  • Une laisse avec amortisseur : comme son nom l’indique, elle permet d’amortir les potentiels chocs grâce à une partie élastique.

 

Comment bien choisir un harnais pour chien

 

Le harnais pour chien présente donc de nombreux avantages comparé à la simple laisse. Pour que l'expérience soit au poil, il ne faut cependant pas oublier l'élément principal : le bien-être de votre animal ! Pour cela, à vous de trouver un harnais parfaitement adapté à vos activités et à sa morphologie. Face à tout doute, n'hésitez pas à filmer votre chien libre, sans harnais, puis en activité avec, afin de comparer son aisance de déplacement. Et pour toute question concernant les équipements pour chien (ou leurs maîtres !), n'hésitez pas à contacter nos HardGuides via notre Centre d'Aide ou au 04 85 21 31 82. Ils se feront un plaisir de vous conseiller tous les accessoires canins dont vous pourriez avoir besoin !

Crédits photos : ©Ruffwear

Laissez un commentaire

Articles liés